La digestion dans les MICI

Les besoins nutritionnels des individus varient selon l’âge, le sexe, l’activité physique, l’environnement et les pathologies.

Ainsi, les personnes souffrant de MICI présentent des besoins nutritionnels spécifiques à prendre en compte pour des conseils alimentaires adaptés, notamment au cours des poussées inflammatoires.

Par l’alimentation, nous veillerons plus particulièrement à un apport suffisant en énergie, protéines, vitamine D, calicum, fer, … pour compenser les dépenses et/ou perte liées à la maladie.

Consultez la fiche pratique sur la digestion dans les MICI

Les MICI regroupent la Maladie de Crohn (MC) et la RectoColite Hémorragique (RCH). Ce sont deux pathologies chroniques affectant le tube digestif à travers des phases de poussées inflammatoires et de rémission.

Aujourd’hui, le lien entre alimentation et poussée inflammatoire est encore flou. Il est donc difficile avec l’alimentation uniquement de prévenir l’apparition d’une poussée inflammatoire ou de permettre un passage en rémission. Des nombreuses recherches sont actuellement menées afin de répondre aux interrogations des malades et de leurs proches.

En revanche, il est tout à fait envisageable à travers l’alimentation de travailler autour des symptômes digestifs dont souffrent les malades. L’objectif étant ici de soulager les inconforts digestifs et d’apporter une alimentation au plus proche des besoins nutritionnels.

Partager

Inscrivez-vous à notre newsletter !