Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


Actualités de la recherche 2011

(2011/06) Des nouvelles perspectives dans la RCH



Congrès américain DDW : DES NOUVELLES PERSPECTIVES  dans  LA RCH, par Xavier Roblin

Cette année, la DDW nous a rapporté de nombreuses stratégies ou perspectives thérapeutiques dans les MICI et en particulier dans la RCH. Il faut avant tout, féliciter D. Laharie et le GETAID sur l’essai cyclosporine versus infliximab dans les colites graves de RCH déjà rapporté dans un précédent journal : plénière, best communication !! Bravo avec une pensée pour le Pr M. Lemann.


     Dans la RCH, deux présentations1,2 ont rapporté l’apport du budésonide MMX (libération colique) avec une méthodologie superposable : étude multicentrique, randomisée, contre placebo. Le critère d’analyse principal était le taux de rémission clinique à S8. Les résultats dans les deux essais sont en faveur du budésonide MMX (9mg/j) dans les RCH modérées : 17,4% vs 4,5% : p< 0,05. Une retombée claire dans l’avenir.


     La monoprise de 5-ASA est elle plus intéressante en pratique ? La monoprise de 5-ASA en traitement d’entretien de la RCH est de plus en plus prescrite, en raison de sa meilleure observance par rapport à la multiprise. Une étude anglaise3 multicentrique de non-infériorité avait pour but de démontrer que la monoprise de 5-ASA n’était pas moins efficace que la multiprise. L’observance était un objectif secondaire. En analyse per-protocole, la différence entre les deux modalités était de 15 % (IC 95 % de -29 à -2 %) en faveur de la monoprise par rapport à 3 prises par jour. En termes d’observance, définie ici par la prise de plus de 90 % du traitement, elle était de 97 % avec la monoprise et de 85 % avec la multiprise. Ce travail confirme que la monoprise de 5-ASA en traitement d’entretien est aussi efficace que la multiprise et l’observance est alors meilleure.


     Le Tofacitinib (Tof.) est un nouvel inhibiteur oral de la voie Janus kinase (JAK), qui bloque in vitro JAK1, 2, et 3. Une telle inhibition pourrait bloquer la signalisation de plusieurs cytokines (IL-2, -4, -7, -9, -15 et -21). Un essai de phase II4 a étudié 4 doses croissantes du Tof. contre placebo au cours de la RCH modérée à sévère (Mayo score ≥6 et sous-score endoscopique ≥2) en traitement d’induction. Le critère de jugement principal était le taux de réponse à la semaine 8 (baisse du Mayo score ≥ 30% et ≥3 points). 194 malades ont été randomisés pour recevoir le Tof. à doses croissantes (0,5 mg BID - n=31; 3 mg BID – n=33; 10 mg BID - n=33; 15 mg BID – n=49) ou le placebo (n=48). Après 8 semaines de traitements, les deux plus fortes doses de Tof. étaient significativement plus efficaces que le placebo en terme de réponse et de rémission. Des résultats pleins d’espoir !! À noter des perturbations du bilan lipidique (LDL et HDL-cholestérol) avec les deux plus fortes doses de Tof. (10 et 15 mg) réversibles à l’arrêt du traitement. Un essai de phase 3 s’impose mais il y aura sans doute un problème pour une étude en traitement d’entretien. En tout cas un résultat positif dans la RCH mais totalement négatif dans le même type d’essai dans la MC5.


     Chaque année, il nous est rapporté un essai sur des traitements naturels dans les MICI. Cette année, c’était le tour de la camomille, myrrhe et café ! Des propriétés anti-inflammatoires et anti-diarrhéiques ont été observées avec plusieurs plantes telles que la camomille, la myrrhe et le café. Un essai multicentrique6 contrôlé randomisé allemand, en double aveugle, a évalué l’efficacité d’un cocktail de camomille, de myrrhe et de café en traitement d’entretien de la RCH. Le but de cet essai de non-infériorité était de démontrer que l’extrait de camomille, de myrrhe et de café n’était pas moins efficace que 1,5 g/j de 5-ASA en traitement d’entretien de la RCH. 96 malades ont été inclus (49 dans le bras 5-ASA et 47 dans le bras CMC). En analyse per-protocole, comme en intention de traiter, il n’existait pas de différence significative entre les deux groupes. Les taux de rechutes dans l’année étaient de 57% pour les 5-ASA vs 47% pour les plantes : p=0,38.

 

Xavier ROBLIN
Juin 2011

 

Références : DDW Chicago 2011 : 1- W.J. Sandborn, S. Travis, S. Danese et al. CO 292. 2- W.J. Sandborn, S. Travis, L. Moro et al. CO 746. 3- A.B. Hawthorne, R. Stenson, D. Gillespie et al. CO 2914. 4- W.J. Sandborn, S .Ghosh, J. Panes et al. CO 594. 5- W.J. Sandborn, S. Ghosh, J. Panes et al. CO 745. 6- J. Langhorst, I. Warnhagen, B. Schenider et al. Sa1249





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Dernière actu / La recherche
Dernière actu /
Dernière actu / L'afa
Suivez-nous sur Suivez-nous sur afa Web TV

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

MICI Connect 

L'Observatoire national des MICI 

Journée Mondiale des MICI