Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


2002

(2002/10) Effet du budésonide et de la prednisolone sur la densité minérale osseuse au cours de la maladie de Crohn


Cino M, Greenberg GR,

Gastroenterologist

 

 

Les corticoïdes peuvent contribuer à la déminéralisation osseuse associée à la maladie de Crohn. Les auteurs ont comparé les effets de 3 traitements de la maladie de Crohn sur la densité minérale osseuse (DMO) : il s'agissait du budésonide, de la prednisolone et d'un traitement non stéroïdien. Une DMO annuelle au niveau du rachis lombaire et du col fémoral a été effectuée tous les ans pendant 2 ans chez 138 sujets atteints de MC quiescente traitée par des doses moyennes quotidienne de 8,5 mg de budésonide (n = 48), 10,5 mg de prednisolone (n = 45) ou par un traitement non stéroïdien (n = 45). Au niveau du rachis, à 1 an, la DMO moyenne était diminuée de 2,36 % dans le groupe budésonide (p < 0,001), de 0,61 % dans le groupe prednisolone (NS) et de 0,09 % dans le groupe traitement non stéroïdien (NS). La différence entre le budésonide et le groupe traitement non stéroïdien était significative (p = 0,003). A 2 ans, la DMO n'était pas modifiée dans les 3 groupes. Au niveau du col fémoral, à 2 ans, la DMO était diminuée de 2,94 % dans le groupe budésonide (p < 0,001), de 0,36 % dans le groupe prednisolone (NS) et de 1,05 % dans le groupe traitement non stéroïdien (NS); les différences entre les groupes n'étaient pas significatives.

 

 

La proportion de patients avec déminéralisation osseuse > 2 % par an au niveau du rachis et du col fémoral était plus élevée dans le groupe budésonide que dans le groupe traitement non stéroïdien (P < 0,001) et prednisolone (P < 0,05). Contre toute attente, la DMO des sujets atteints de maladie de Crohn recevant un traitement d'entretien pendant 2 ans par la prednisolone est peu modifiée, alors qu'une perte osseuse du rachis lombaire et du col fémoral est observée avec la prise de budésonide. Ceci pourrait peut-être s'expliquer par l'équivalence des doses en corticoïdes, nettement plus élevée dans cette étude avec le budésonide que la prednisolone. Quoi qu'il en soit, en attendant les résultats d'études méthodologiquement plus satisfaisantes, ces résultats doivent conduire à la prudence dans l'utilisation au long cours du budésonide.

 

 

Crohn - RCH n° 15 - Février 2002
Réalisé à l'initiative de Solvay Pharma





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Dernière actu / Actualités de la Recherche 2019
Dernière actu / Nos actions
Dernière actu / L'afa
Suivez-nous sur Suivez-nous sur afa Web TV

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

MICI Connect 

L'Observatoire national des MICI 

Journée Mondiale des MICI