Témoignages Forum Chat Défi MICI
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


2007

(2007/06) traitement par immunosuppresseurs au cours des traitements d'entretien par infliximab


La nécessité d'un traitement concomitant par immunosuppresseurs au cours des traitements d'entretien par infliximab pour MC est remise en cause



Van Assche G, Paintaud G, Magdelaine C et al. Concomitant immunosuppression does not impact on the outcome of maintenance infliximab therapy in Crohn's disease: final results of the IMID trial. Journal of Crohn's and Colitis Supplements 2007;1:3(Abstr.008).

 

 

Toute stratégie thérapeutique doit être évaluée à la lumière du rapport bénéfice/risque. Initialement, on avait érigé quasiment comme un dogme la nécessité d'associer un traitement immunosuppresseur à celui par infliximab dans la maladie de Crohn, surtout si ce dernier traitement était épisodique.

 

Avec le traitement programmé toutes les huit semaines employé depuis les résultats de l'essai ACCENT 1, cette nécessité a été discutée et un essai appelé IMID a été réalisé, dont les résultats définitifs ont été publiés lors du congrès ECCO.

 

Quatre-vingts patients en rémission clinique ont été randomisés pour soit poursuivre (n = 40), soit arrêter (n = 40) le traitement immunosuppresseur (azathioprine, 6-mercaptopurine, méthotrexate) six mois après le début du traitement continu par infliximab. Le critère principal était la nécessité de diminuer l'intervalle entre deux perfusions d'infliximab à la dose de 5 mg/kg, ou l'arrêt de ce traitement pour perte de réponse ou intolérance.

 

La nécessité de rapprocher les perfusions d'infliximab a été identique dans les deux groupes, de même que les arrêts de traitements pour perte de réponse ou intolérance. Chez les 41 patients ayant bénéficié d'une coloscopie à deux ans, une cicatrisation muqueuse a été observée chez 61 % des malades ayant poursuivi le traitement immunosuppresseur et chez 67 % de ceux l'ayant arrêté. Un taux médian plus élevé d'infliximabémie était observé immédiatement avant la perfusion suivante dans le groupe “immunosuppresseurs poursuivis”, par rapport au groupe ayant arrêté.

 

 

Le message essentiel réside dans l'absence de bénéfice clinique de l'association infliximab-immunosuppresseurs par rapport au traitement par monothérapie d'infliximab. Par contre, on sait que l'association augmente les risques, notamment d'infection opportuniste ou de lymphome.
Chez les patients se portant bien sous association, la possibilité de passer à une monothérapie par infliximab doit donc être discutée.

 

 

La Lettre de l'hépato-gastroentérologue
Vol. X - supplément au n°5-6
- mai-juin 2007





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Dernière actu / La recherche
Dernière actu / Campagnes de communication
Suivez-nous sur Suivez-nous sur Web TV afa

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

Site défi MICI

Site Roll'solidaire