Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


2008

(2008/05) Une bactérie contre les MICI


 

Une bactérie commensale commune, ou plus exactement un polysaccharide produit par cette bactérie, pourrait prévenir les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI).

C'est ce que suggère une étude américaine conduite dans le modèle préclinique de la souris.

Elle s’appelle Bacteroidesfragilis et elle vous veut du bien. Des chercheurs américains viennent en effet de démontrer que cette bactérie commune de la flore intestinale aurait la capacité de prévenir la survenue des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI). Ce microorganisme produit en effet un polysaccharide

qui semble capable de supprimer la production de cytokines pro-inflammatoires associée aux MICI. Dennis Kasper et ses collègues espèrent que leur découverte conduira rapidement à la mise au point de traitements se fondant sur l'administration de la bactérie ou d'une forme purifiée de son polysaccharide anti-inflammatoire.

Déséquilibres de la flore bactérienne intestinale.

La maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique résultent de réponses immunitaires inflammatoires inadaptées, dirigées contre des bactéries commensales de l'intestin. Les mécanismes responsables de ces réponses aberrantes sont encore mal compris, mais tout semble indiquer qu'ils dépendent à lafois de facteurs génétiques et de facteurs environnementaux. Parmi les facteurs environnementaux

incriminés, les déséquilibres de la flore bactérienne intestinale sont fréquemment évoqués. Il apparaît en

effet que le microbiote intestinal des patients souffrant d'une maladie de Crohn ou d'une rectocolite hémorragique est significativement différent de celui observé chez des sujets sains.

Récemment, diverses observations ont conduit Kasper et ses collaborateurs à soupçonner l'existence d'un rôle important de la population intestinale en Bacteroidesfragilis dans le fonctionnement du système immunitaire intestinal. Les chercheurs ont notamment découvert que la bactérie suffit à rétablir une immunité intestinale normale chez des souris dépourvues de toute flore intestinale. Ce phénomène dépend de la production du polysaccharide bactérien PSA (pour « Poly-Saccharide A »). Léquipe américaine a alors décidé de tester le rôle de B. fragilis et de son PSA dans la révolution des inflammations chroniques de l'intestin. Les chercheurs ont travaillé sur le modèle de la souris. Ils ont infecté les animaux à l'aide d'Helicobacter hepaticus, un pathogène connu pour déclencher des

colites similaires à celles observées chez les patients souffrant de MICI. Une partie des souris ont également reçu une dose de B. fragilis.

La production bactérienne du PSA (cc PolySaccharide A »). L'expérience a montré que B. fragilis prévient l'inflammation intestinale provoquées par H. hepaticus. B. fragilis prévient également les colites chimio-induites. Dans les deux cas, l'action bénéfique semble dépendre de la production bactérienne du PSA, car elle n'est pas observée lorsque les animaux recevait une souche de B. fragilis génétiquement modifiées pour ne plus exprimer le polysaccharide. Kasper et ses collègue ont donc renouvelé leurs expériences en administrant, non plus la bactérie, mais uniquement le PSA purifié aux souris. Là encore, une protection importante contre l'inflammation intestinale a été obtenue.

Des analyses complémentaires ont permis d'en savoir plus sur le mode d'action du PSA. Le polysaccharide semble induire la production locale d'interleukine10, une des plus puissantes cytokines anti-inflammatoires. « Ces résultats constituent la première preuve de l'existence de molécules issues de bactéries symbiotiques qui travaillent en réseau avec le système immunitaire d'un mammifère », soulignent les auteurs. « Nos observations suggèrent que beaucoup d'autres facteurs symbiotiques - des molécules bactériennes qui ont évolué en améliorant la santé humaine - restent à découvrir», concluent-ils.

S. Mazmanian et coll., « Nature » du 29 mai 2008, vol 453, pp. 620-625

Source : le Quotidien du Médecin ELODIE BIET Mai 2008





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Derniers posts

Bonjour, les thérapies complémentaires sont des...
Cory - le 16/10/2018 21:14

Bonjour, Une amie m'a conseillé de voir une naturo...
Anonymous5b9e94926c4b0 - le 16/10/2018 15:40

Merci pour ton message J'espère que tu vas pouvoi...
Sophie:-) - le 16/10/2018 13:00

Bonjour, Moi c’est cory, j’ai 20 ans et j’ai été...
Cory - le 16/10/2018 10:59

Dernière actu / La recherche
Dernière actu / Nos actions
Dernière actu /
Suivez-nous sur Suivez-nous sur Web TV afa

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

Site défi MICI

Site Roll'solidaire