Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


2010

(2010/10) Calprotectine fécale, un marqueur de rechute des MICI coliques


Calprotectine fécale, un marqueur de rechute des MICI coliques

La maladie de Crohn et la RCH sont caractérisées par leur tendance à rechuter lorsqu'une rémission est obtenue spontanément ou sous l'influence d'un traitement médical. On sait que si la rémission n'est pas complète du point de vue des lésions  anatomopathologiques, le risque de rechute est plus important, probablement du fait de la persistance de cette inflammation subclinique. La calprotectine pourrait représenter un moyen de détecter la persistance d'une inflammation de façon non agressive. La calprotectine fécale se retrouve dans les selles en proportion directe de la migration des neutrophiles au niveau du tractus gastro-intestinal.

Des résultats discordants sur de petites séries avaient été publies, une série importante monocentrique de 135 patients vient d'être évaluée. Cette série comportait 66 patients avec une maladie de Crohn et 69 avec une RCH qui étaient en rémission clinique depuis au moins 3 mois et qui ont été suivis pendant 1 an. Au total, 30 % des patients ont rechuté pendant cette période.  La calprotectine fécale était plus élevée à l'inclusion dans l'étude chez ceux qui ont rechuté (444 ug/g) que chez ceux qui sont restés en rémission (112 ug/g, p < 0,01). En cas de maladie de Crohn, une calprotectine supérieure à 200 ug/g indiquait un risque de echute 4 fois supérieur à celui des malades qui avaient un taux inférieur à 200 ug/g. En cas de RCH, une calprotectine supérieure à 120 ug/g  était associée à un risque de rechute 6 fois supérieur. L'intérêt prédictif était équivalent pour la RCH et pour la maladie  de Crohn si celle-ci touchait le côlon. Avec un seuil a 120 ug/g, la sensibilité de la calprotectine pour prédire la rechute était de 80 % et la spécificité de 60%. En revanche, en cas de maladie iléale, ce test n'a pas de bonnes performances. II est probable que ce dosage verra son utilisation s'accroître dans les années a venir.

 

Référence

• Carcia-Sanchez V, Iglesias-Flores E, Gonzalez R et al Does

fécal calprotectm predict relapse m patients with Crohn's disease and ulcerative colitis JCC 2010,4144-52

 





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Derniers posts

Elle est à la maison ! Oui j’ai téléphoner ils m’o...
Tite-Jenny - le 20/09/2018 14:56

Elle est à la maison ! Oui j’ai téléphoner ils m’o...
Tite-Jenny - le 20/09/2018 14:49

Bonjour KIWI , bonne chance et bon courage pour ta...
Anonymous57e523c7da6dd - le 20/09/2018 11:51

Bonjour, je pense que vous voulez parler du génoty...
INES - le 20/09/2018 11:12

Dernière actu / La recherche
Dernière actu / Nos actions
Dernière actu / L'afa
Suivez-nous sur Suivez-nous sur Web TV afa

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

Site défi MICI

Site Roll'solidaire