Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


Bourses de recherche 2016

Evaluation de l’intérêt du blocage thérapeutique de l’IL-22BP au cours de la maladie de Crohn


Professeur JOSIEN Régis

Equipe : Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie, Equipe Cellules Dendritiques et Immunorégulation en transplantation et Immunopathologie

INSERM UMR1064  - ITUN, CHU Nantes Hôtel Dieu - Bât : Jean Monnet - 30 Bd Jean Monnet 44093 Nantes

 

Les biothérapies, en particulier les anti-TNFα, ont profondément modifié la prise en charge des patients atteints de maladie de Crohn, et leur efficacité explique qu’elles sont de plus en plus utilisées ; cependant, malgré les différentes stratégies d’optimisation, une perte d’efficacité et/ou une intolérance imposent une interruption du traitement dans près de 40 % des cas. Les stratégies de seconde ligne sont limitées : augmentation des doses, ajout d’un immunosuppresseur, changement d’anti-TNFα ou utilisation d’une autre biothérapie. Les stratégies d’augmentation des doses ou de combinaison thérapeutique exposent les patients à de nombreux effets secondaires et le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques apparaît donc comme une réelle nécessité. Récemment, il a été démontré que l’interleukine (IL)-22, une cytokine naturellement présente dans le tube digestif, joue un rôle physiologique protecteur au cours de l’inflammation. Ce rôle protecteur est cependant altéré par une production anormale de son inhibiteur soluble naturel, l’IL-22 binding protein (IL-22BP), chez les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, et plus particulièrement ceux souffrant de maladie de Crohn. L’objectif principal de ce projet est donc de démontrer que le blocage de l’IL-22BP pourrait restaurer les effets protecteurs de l’IL-22 naturellement présente chez les patients atteints de maladie de Crohn. A terme, si nos hypothèses sont démontrées, une nouvelle stratégie thérapeutique basée sur la restauration de l’efficacité d’une cytokine naturellement présente dans le tube digestif pourrait être développée, permettant ainsi d’éviter d’avoir recours à l’administration d’une biothérapie exogène et le risque de ses effets indésirables associés.

Allocation : 20 000 euros





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Dernière actu / Actualités de la Recherche 2019
Dernière actu / Nos actions
Dernière actu / L'afa
Suivez-nous sur Suivez-nous sur afa Web TV

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

MICI Connect 

L'Observatoire national des MICI 

Journée Mondiale des MICI