Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


La recherche

Le fromage qui guérit les MICI : mythe ou réalité ?


  Depuis début avril, un phénomène agite les médias et les réseaux sociaux avec des titres séduisants : « Un super-fromage pour soigner les troubles de l’intestin » ou « À Rennes, un emmental qui soigne l’intestin ». 

Pour la première fois, les mots « guérison », « fromage » et « maladies de l’intestin » sont rassemblés dans la même phrase mais qu’en est-il réellement ? L’équipe de l’Afa a contacté Gwénaël Jan, Directeur de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) de Rennes pour en savoir davantage.

 

Des recherches sur des bactéries fromagères comme point de départ

  Avant tout, rappelons que l’objectif de l’INRA est de mener des recherches sur les domaines de la nutrition et de la santé, en analysant les propriétés biologiques des aliments. A cet effet, des études ont été réalisées sur des bactéries fromagères ayant des propriétés anti-inflammatoires.

Gwénaël Jan nous explique la démarche : «Nos travaux ont porté sur les bactéries propioniques, naturellement présentes dans le lait, et qui sont responsables des « trous » dans l’Emmental. Un autre laboratoire INRA a suivi la même démarche en ce qui concerne les bactéries lactiques, naturellement présentes dans le lait, et qui sont impliquée dans de nombreux produits laitiers (yaourt, fromages). Dans ces deux laboratoires, des propriétés de modulation du système immunitaire ont été révélées pour certaines bactéries lactiques et certaines bactéries propioniques du lait.»

 

Des fromages expérimentaux et des tests sur des souris de laboratoire

  À la suite de ces résultats, plusieurs fromages expérimentaux ont été réalisés avec différentes compositions en termes de bactéries propioniques et/ou lactiques. Ces fromages ont été testés sur des souris de laboratoire présentant une colite – inflammation du colon – provoquée pour l’étude.

Le troisième fromage réalisé est un « fromage de type Emmental associant la bactérie propionique nommée Propionibacterium freudenreichii, la bactérie lactique nommée Lactobacillus bulgaricus et la bactérie lactique nommée Streptococcus thermophilus ». Comme les précédents, ce troisième fromage expérimental protège les souris de laboratoire, vis-à-vis de la colite.

 

Une première tentative d’étude clinique sur des volontaires RCH

  Pour étayer ces résultats prometteurs, de nouvelles analyses ont réalisées, sur des patients cette fois-ci.

« Une étude clinique pilote, aujourd’hui terminée, a été menée au CHU de Rennes (2015-2016). Elle portait sur des volontaires atteints de rectocolite hémorragique (RCH) et consommant un fromage fabriqué par nos soins. Cette étude clinique, dans le temps imparti, n’a pas permis de recruter suffisamment de patients pour obtenir des résultats cliniques probants. Mais les 7 patients recrutés ont permis d’observer l’innocuité et l’acceptabilité du fromage. Une analyse de leur microbiote intestinal, avant et après consommation du fromage, est en cours. », raconte Gwénaël Jan.

 

Perspectives et étapes futures

  En résumé, aucun résultat positif et significatif n’a été observé pour le moment chez l’Homme. On sait uniquement que le fromage est bien toléré. En revanche, l’analyse du microbiote des patients de l’étude permettra sûrement de mieux comprendre les mécanismes et l’impact des bactéries contenues dans ce fromage expérimental.

De plus, il est important de préciser que l’objectif de ces études n’est pas de trouver un moyen de guérir les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Gwénaël Jan nous rappelle d’ailleurs que « ces travaux ouvrent des perspectives, à long terme, pour la mise au point d’aliments fermentés bons et fonctionnels, à l’attention de populations cibles, et en complément des traitements adéquats prescrits par les médecins. »

Enfin, « je n’ai jamais prétendu traiter quelque maladie que ce soit chez des humains. J’ai dit, et je répète, que ces travaux ouvrent de nouvelles perspectives, dans le cadre de futures collaborations entre chercheurs et médecins. Des études précliniques et cliniques sont encore nécessaires pour déterminer si un aliment fermenté adapté peut améliorer l’efficacité de certains traitements. » conclut-il.

 

Nul doute que l'engouement unanime pour ces études permettra aux équipes de chercheurs de poursuivre leurs travaux et d’explorer les possibilités de modulation du microbiote intestinal.

 


Nous remercions chaleureusement Gwénaël Jan d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Et nous lui souhaitons, ainsi qu’à toutes les équipes de l’INRA, une bonne continuation dans leurs recherches.

Sophie Campion

Pharmacienne de formation, elle travaille dans la formation des professionnels de santé par les nouvelles technologies. Et a rejoint l'Afa en tant que rédactrice scientifique afin d'aborder les sujets de recherche et d'actualités. 





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Derniers posts

bonjour a vous tous , je voudrais savoir ce que...
varoquierjumeaux.88@gmail.com - le 22/07/2018 13:09

Bonjour je suis étudiant en premier année de docto...
Ndiouga94 - le 22/07/2018 11:14

Tant mieux si tout c'est bien passé. :-) Moi je...
fdaf - le 22/07/2018 11:12

MichelL. Ma femme vient de rentrer de l' hôpital...
mic13 - le 22/07/2018 10:43

Dernière actu / La recherche
Dernière actu /
Dernière actu / L'afa
Suivez-nous sur Suivez-nous sur Web TV afa

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

Site défi MICI

Site Roll'solidaire