Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


Conseils et prévention

La déminéralisation osseuse : une réalité dans les MICI


Qu’est ce que la déminéralisation osseuse ? Il s’agit de la réduction de la masse minérale de l’os ou ostéopénie.

L’os est un tissu en renouvellement permanent, il se détruit (résorption), se rebâtit (reconstruction) au fur et à mesure du temps. Ce mécanisme est naturel. Il peut survenir un déséquilibre entre la résorption et la reconstruction osseuse, l’on parle alors d’ostéoporose.

L’ostéoporose est un mécanisme fréquent qui s’observe spontanément chez le sujet ou qui est favorisé par le tabagisme, l’insuffisance d’apport en calcium ou plus rarement des déficits en vitamine D. Chez la femme, la ménopause accentue le risque d’ostéoporose.

Au cours des MICI, une ostéopénie est observée dans 30 à 50% des cas surtout au cours de la maladie de Crohn. La fréquence de l’atteinte osseuse est difficile à évaluer ; il est certain que des facteurs la favorisent, tel que le tabagisme, la ménopause et surtout la prescription d’une corticothérapie prolongée. Plus rarement, l’on peut constater un trouble de la déminéralisation osseuse par une carence en apport de calcium chez les patients ayant été opérés d’une résection de l’intestin grêle qui diminue l’absorption du calcium et de la vitamine D.

 

Comment se manifeste la déminéralisation osseuse ?

Longtemps, la déminéralisation osseuse reste silencieuse sans aucune traduction clinique.

Ce n’est que dans les formes avancées du déficit minéral que peuvent survenir des fractures spontanées ou lors de traumatismes légers. Ce risque fracturaire est augmenté surtout lors de maladie de Crohn, et il concerne essentiellement les fractures des vertèbres ; ces fractures sont habituellement muettes et découvertes lors d’examens radiographiques systématiques.

La minéralisation osseuse peut s’évaluer par densitométrie osseuse : grâce à l’utilisation de rayons X, cet examen inoffensif et indolore permet de déterminer avec précision la densité minérale osseuse. Il n’existe pas de test biologique de pratique courante permettant de préciser le diagnostic. D’ailleurs, habituellement, au cours de l’ostéopénie, il n’y a pas de défi cit documenté de la calcémie, de la phosphatémie ou de la 25 hydroxy-vitamine D.

 

Qui est concerné par le risque d’une déminéralisation osseuse au cours des MICI ?

Il s’agit d’une question difficile pour laquelle il n’y a pas de réponse univoque.Bien que la densitométrie osseuse soit un examen simple, indolore et non invasif, il n’est pas certain que toutes les MICI nécessitent en routine une densitométrie osseuse.

Il semble toutefois nécessaire d’évaluer une éventuelle ostéopénie chez les patients présentant une maladie de Crohn évoluant depuis de nombreuses années, surtout si le patient a bénéficié au long cours de la prescription de corticoïdes.

Chez les patients présentant une MICI évolutive, surtout s’ils sont âgés et qu’ils consomment du tabac, le bilan osseux est également nécessaire.

 

Comment traiter la déminéralisation osseuse ?

• Il est nécessaire de conseiller à tous des mesures générales d’hygiène

- activité physique,

- sevrage du tabac,

- alimentation équilibrée,

- le respect de toutes les mesures thérapeutiques préconisées par le médecin étant également indispensable.

• Les traitements médicamenteux

 • Lors des déminéralisations osseuses documentées (densitométrie) il semble utile bien qu’aucune preuve scientifique ne le démontre, de prescrire un traitement vitamino-calcique.

- Un traitement hormonal substitutif est conseillé chez la femme ménopausée après en avoir évalué les risques.

- Quant aux traitements strictement anti-ostéoporétiques tels que les biphosphonates ou les sels de fluor, leur efficacité n’est pas actuellement évaluée mais leur prescription apparaît souhaitable.

 

 

Le meilleur traitement pour éviter des troubles osseux au cours de l’évolution des MICI est la prise en charge efficace de la maladie.

Tous les traitements qui permettent de contrôler l’activité des MICI et notamment de la maladie de Crohn, en se substituant à la prescription des corticothérapies, diminuent le risque d’ostéopénie.

 

>> Consultez notre fiche pratique sur l'ostéoporose

  

Source : Livret pour les patients porteurs de MICI, Cregg





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

MICI Infos Services

La ligne MICI Infos Services

du lundi au vendredi de 14h00

à 17h30 au 0811 091 623 (prix d'un

appel local) ou au 01 42 00 00 40



Échanger avec la communauté

Dernière actu / Actualités de la Recherche 2019
Dernière actu /
Dernière actu / L'afa
Suivez-nous sur Suivez-nous sur afa Web TV

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

MICI Connect 

L'Observatoire national des MICI 

Journée Mondiale des MICI