Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


Traitements

Anti-TNF et lymphome : le risque reste faible !


Après le communiqué de presse de l'ANSM suite à une étude de suivi de patients sous anti-TNF, un vent de panique a soufflé sur les réseaux sociaux. L'article mentionnait un sur-risque de lymphome, sur-risque difficile à percevoir dans cet article pour les patients, alors qu'en réalité, individuellement, il reste faible.

A la demande de l'afa, l'ANSM a complété son article.

Ci-dessous l'article de l'ANSM paru, repris par santemagazine.fr

*******

 

Les anti-TNF alpha et les thiopurines, couramment utilisés pour traiter la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique, ont des effets secondaires. Mais leur efficacité reste incontestée.

L’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) a mené, en collaboration avec l’AP-HP (Assistance publique-hôpitaux de Paris) une étude sur les traitements des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) : la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn.

Parmi ces traitements, les thiopurines ont des effets secondaires bien identifiés : ces médicaments augmentent le risque de lymphome, un cancer qui attaque le système lymphatique. Mais il existait un doute sur les anti-TNF alpha, autre classe de médicaments prescrits en association ou non avec les thiopurines.

L’étude a permis de lever ce doute en montrant que les anti-TNF alpha augmentent eux-aussi le risque de lymphome.

Lorsqu’ils sont utilisés seuls, les anti-TNF alpha multiplient ce risque par 2 à 3. Tout comme les thiopurines seules.

Lorsque les deux produits sont associés, le risque de lymphome est multiplié par 6. 

L’Ansm tient cependant à souligner que ces médicaments gardent tout leur intérêt : « À l’échelle individuelle, le risque d’avoir un lymphome est cependant faible et doit être mis en balance avec le bénéfice de ces traitements », rappelle l’agence dans un communiqué du 7 novembre 2017. L’Ansm a transmis les résultats de cette étude à l’agence européenne du médicament en indiquant que ceux-ci doivent être pris en compte dans la stratégie thérapeutique des patients.

Selon l’Agence de presse APMnews, plus de 18 % des personnes atteintes de Mici sont traitées par une combinaison de thiopurines et anti-TNF alpha, en France.

Source : Jama, 7 novembre 2017.

*******

        

A la suite de la publication de l’article consacré au risque de lymphome chez les personnes traitées par azathioprine et/ou anti-TNF pour une maladie de Crohn ou une rectocolite hémorragique, l’afa nous a informés de l’inquiétude que génèrent les résultats de cette étude auprès des malades.

Cette étude montre que le risque de lymphome varie selon les traitements que les personnes reçoivent pour leur MICI. Cependant, il est important de noter que le lymphome survient de façon rare, chez moins d’1 patient sur 1000 chaque année, et ce quel que soit le traitement utilisé. Ces chiffres démontrent que le risque de lymphome est faible, à l’échelon individuel. Le risque de lymphome doit être mis en balance avec les avantages du traitement et ne justifie aucunement un arrêt de ces médicaments, lequel pourrait avoir des conséquences graves sur la santé des personnes atteintes de MICI. Nous conseillons aux personnes atteintes de MICI de ne pas arrêter leur traitement et d’aborder la question du risque de lymphome avec leur gastroentérologue.

Franck Carbonnel et Rosemary Dray Spira, auteurs de l’article du JAMA

        





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Derniers posts

Bonsoir, Ce n’est pas grave. J’ai ça aussi. C’est...
Nana99 - le 15/01/2019 21:56

Bonjour, sous Pentasa et cortisone ( pour une mala...
Anonymous599af70ae5e3a - le 15/01/2019 15:42

Bonjour, Meilleurs voeux et bonne santé à tous le...
Patou - le 15/01/2019 13:09

Bonjour. J'espère que cela sa s'arrangera pour vou...
Anonymous5a75e515e38f7 - le 15/01/2019 13:06

Dernière actu / La recherche
Dernière actu /
Dernière actu / L'afa
Suivez-nous sur Suivez-nous sur afa Web TV

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

MICI Connect 

L'Observatoire national des MICI 

Journée Mondiale des MICI