Témoignages Forum Chat
Reconnue d’utilité publique
par décret du 14 août 1996 J.O du 22 août 1996


FAQ

Un traitement par corticoïdes impose-t-il un régime particulier ?


Un régime strict sans sel et/ou sans sucre n’a pas démontré scientifiquement d’intérêt pour lutter contre les effets secondaires de la corticothérapie.

Donc il n’y a donc aucun intérêt de s’imposer un tel régime.

Pour plus d'information sur les traitements par corticoïdes, cliquez ici. 

En effet, la prise de cortisone à haute dose ou sur de longues périodes peut entraîner une prise de poids ou arrondissement du visage principalement par ses effets hormonaux qui favorisent une rétention d’eau et de sel et entraîne des gonflements. Cet effet secondaire disparaît lors de la diminution des doses ou l’arrêt de la cortisone et n’a pas de lien avec les prises alimentaires.

Par contre, les corticoïdes stimulent et redonnent de l'appétit, déclenchent parfois une appétence particulière pour certains types d’aliments (dont les plats très riches et sucrés) et modifient fortement les sensations de faim et de satiété. La prise de poids peut être importante si l’on n’arrive pas à se maîtriser !

Donc pour prévenir une éventuelle prise de poids, vous pouvez :

  • Si vous avez plus faim ou l’impression de n’être jamais rassasié, fractionnez vos repas : répartissez le contenu de vos 3 repas en 4 à 6 prises sur la journée.
  • Evitez les apports massifs de sel. Pour cela, identifiez les aliments “très salés” tels que charcuteries, chips, cacahuètes salées, gâteaux apéritifs, fromages, pain, plats préparés industriels… et consommez au cours du repas un seul aliment “salé” ou de petites quantités de plusieurs aliments salés. Si ce n’est pas le cas, rééquilibrez lors du repas suivant en limitant les aliments salés.
  • La recommandation est identique pour le sucre et les produits sucrés, miel, pâtisseries, desserts, boissons sucrées…
  • Consommez au moins une fois par jour, des aliments sources de protéines : viande rouge ou blanche, poisson, œuf, crustacés et fruits de mers et plusieurs fois par jour, fromage et produits laitiers pour leurs protéines et le calcium.
  • Pesez-vous une fois par semaine, pour suivre votre courbe de poids.


En conclusion, l'essentiel est de veiller à un apport calorique et protéique suffisant, ce qui n'est pas toujours facile. L'équilibre dans la ration alimentaire doit comporter le plaisir de manger. Si vous faites des écarts, vous aurez peut-être des symptômes désagréables, mais vous n'aggraverez pas pour autant le cours de la maladie. L'amélioration de l'état de l'intestin obtenue par le traitement médical rend souvent les prises alimentaires beaucoup plus faciles.





Réagissez 0 Commentaire(s) être alerté(e) des nouveaux commentaires

actualités
prés de chez vous

Échanger avec la communauté

Dernière actu / La recherche
Dernière actu /
Dernière actu / L'afa
Suivez-nous sur Suivez-nous sur afa Web TV

Info MICI Info MICI

Un portail d'information qui rassemble l'information validée sur la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique dédié aux malades et proches mais aussi des professionnels de santé.

S'informer S'informer

L'application mobile afaMICI vous permet de :

- Accéder aux toilettes les plus proches

- Suivre l'actualité des MICI

- Avoir des infos pratiques

L'application afaMICI est disponible sur :

Inscrivez-vous à notre newsletter Inscrivez-vous à notre newsletter
Autres sites Autres sites de l'afa

MICI Connect 

L'Observatoire national des MICI 

Journée Mondiale des MICI