Avoir des enfants

à la recherche d’un professionnel pro-allaitement

Lancé par Anonymous58b94ccac2111-9205 - Dernier message le 04/11/2018 à 18:32
réponses
2
Vues
1 998
Anonymous58b94ccac2111-9205 - 04/11/2018 à 18:32

Bonjour,
Merci de prendre des nouvelles!
J’ai tenu deux mois de plus dans mon allaitement puis, il a fallu que je me rende à l’évidence: mon organisme épuisé n’était pas capable de gérer cet effort supplémentaire. J’aurais donc allaité mon enfant 5 mois et demi. J’aurais aimé plus mais tant pis…
Côté traitement, je vais voir une médecin micro-nutritionniste depuis 6 mois. Avec elle, nous travaillons pour ré-équilibrer mon microbiote. Elle m’a également fait faire des analyses qui ont montré de fortes carences en vitamines et oligo-éléments. Nous travaillons aussi à combler ces carences.
Après cinq mois de ce nouveau traitement, je me sens beaucoup moins fatiguée, le moral et la motivation sont revenus, les saignements et les grosses diarrhées ont disparus. Je sens que le tout est encore fragile mais c’est encourageant.
Je continue à prendre du Fivasa mais seulement 800 mg/j. L’objectif est d’arrêter complètement car il faut savoir que ces anti-inflammatoires détruisent le mucus intestinal dont le rôle est primordial pour le bon fonctionnement des intestins. Mais je n’ai pas encore assez de recul pour affirmer que mon nouveau traitement permet de se passer complètement des anti-inflammatoires. Affaire à suivre…

Anonymous59ce04c5ab203-10012 - 31/10/2018 à 13:29

Bonjour,
Avez-vous pu régler ce problème ? Trouver un autre praticien ? Quid de votre allaitement à ce jour ?
D’avance merci de vos nouvelles!

Anonymous58b94ccac2111-9205 - 18/05/2018 à 09:41

Bonjour,
J’ai été diagnostiquée d’une RCH en 2009. Jusque-là j’ai toujours géré les crises en augmentant la dose de médicaments. Mais aujourd’hui, j’ai un enfant de 3,5 mois que j’allaite et il est hors de question que j’arrête de l’allaiter maintenant alors qu’on sait que l’allaitement maternel limite les risques que l’enfant développe la maladie (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1836892/pdf/bmj00236-0031.pdf; d’après un Afa magazine, des résultats similaires ont été obtenus pour les RCH).
Or depuis 10 jours, c’est la cata: douleurs terribles, diarrhée et saignement vont bon train. Je suis à 2g/j de Pentasa (1g en suppo + 1g par voie orale), qui est la dose limite sans danger pour l’enfant allaité, et ça ne me soulage pas du tout…
Je n’ose pas aller voir mon gastro-entérologue que je trouve très protocolaire et avec qui je m’entends peu, je suis trop fatiguée pour lui tenir tête s’il me dit d’arrêter l’allaitement. Je suis donc à la recherche d’un médecin qui pourrait m’accompagner autrement pour passer cette crise. J’habite dans l’Aisne, entre Soissons et Saint Quentin, mais je peux aussi me déplacer sur Reims, Amiens ou Paris si besoin.
Merci pour votre aide et vos conseils!
Nathalie

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !