Les traitements

arrêt Humira

Lancé par dad - Dernier message le 29/12/2017 à 11:07
réponses
4
Vues
1 055
dad - 29/12/2017 à 11:07

Pour la SPA, le dosage est 1 injo tous les 15 jours. Mon rhumato m’a conseillé d »‘espacer très progressivement mais de ne pas arrêter. Pur les douleurs, je me demande si cela vient du produit ou de la maladie qui serait encore active. Le rhumato penche pour la 2de possibilité et trouve qu’une injo toutes les 7 semaines c’est un super compromis. Personnellement, je préférerais arrêter complètement mais apparemment c’est « à mes risques et périls ».

Muriel - 29/12/2017 à 09:45

je ne suis ni médecin, ni pharmacien mais je pense qu’une injection toutes les 7 semaines pour traiter une MICI n’est pas suffisant pour observer une efficacité. Pour ce qui est de la SPA, je ne connais pas les dosages préconisés. Ce qui m’étonne dans ton témoignage, ce sont les douleurs que tu ressens dans les 3/4 jours suivant l’injection.

dad - 28/12/2017 à 19:04

Merci beaucoup de ton témoignage Muriel! J’ai espacé les injections et je suis à 1 injection toutes les 7 semaines. Sais-tu si le traitement a encore un intérêt à une injection toutes les 7 semaines ? Je suis traité pour une SPA et j’ai encore quelques douleurs mais c’est surtout et à chaque fois les 3/4 jours qui suivent l’injection après ca va mieux.

Muriel - 28/12/2017 à 15:20

Bonjour,
suite à une rémission clinique avec cicatrisation complète vérifiée par coloscopie, j’ai décidé d’essayer d’arrêter Humira après un peu plus de 2 ans de traitement. Le gastro ne voulait pas que j’arrête en me parlant des risques. J’ai espacé progressivement les injections: 7 jours puis 10 puis 14, peut-être 17, je ne me rappelle plus bien pour arriver enfin à 21 jours. Puis j’ai franchi un grand pas, j’ai osé l’arrêt. J’ai souvenir que tout ce processus a duré plusieurs mois, 6 mois peut-être. Depuis juillet 2016, date de l’arrêt, je vais bien. La RCH est toujours là, je le sens mais Pentasa sachets m’aide à tenir le cap + de temps à autre un suppo de Pentasa. Les médecins se demandent quand arrêter ces traitements lourds, ils ont des conférences sur ce sujet lors des congrès de gastro-entérologie. Je n’ai pas connaissance des protocoles actuels. Alléger les traitements, oui mais selon moi, humble malade, il s’agit d’être acteur de sa santé, l’alimentation joue un rôle, l’hygiène de vie, les médecines douces…

dad - 28/12/2017 à 09:45

Bonjour, est-ce que certains d’entre vous ont arrêté Humira suite à une rémission clinique ? Avez-vous espacé les injections avant d’arrêter et à combien d’injection par semaine? Merci

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !