Les traitements

cortisone, Imurel, 6mp, anti-tnf alpha

Lancé par benparis20 - Dernier message le 25/11/2017 à 21:48
réponses
2
Vues
1 120
benparis20 - 25/11/2017 à 21:48

J’aimerais m’en tenir à la corticothérapie…
Je n’ai pas une grande confiance dans les médecins. Pas très envie de m’entendre dire dans 10 ans « en l’état des données disponibles, le risque était considéré comme faible mais nous en savons davantage aujourd’hui avec le recul »…

hamo - 25/11/2017 à 21:40

Le rapport bénéfice/risque est au coeur du raisonnement .
La corticothérapie casse le processus de la poussée et ensuite un traitement adapté peut être installé par le médecin censé avoir évalué la sévérité de la poussée et pris en compte l’état de santé de son patient .

benparis20 - 25/11/2017 à 20:54

Bonjour,

J’ai actuellement une poussée de RCH depuis octobre (en rémission depuis 1 an). ça reste gérable car je ne saigne pas mais j’ai des glaires et des douleurs articulaires. Pour l’instant, pas de résultat avec Colofoam, Pentasa suppos et oral et Mikicort qui avait bien marché en 2016 sur une rectosigmoïdite de 50cm.

Je suppose que la prochaine étape va être la corticothérapie orale, à moins que le gastro de St Antoine décide de frapper fort tout de suite ? D’où mes questions :

-Avez-vous regretté d’avoir commencé par la corticothérapie ? Auriez-vous préféré commencer par Imurel ou anti-tnf ?

– Avez-vous eu plus d’effets secondaires avec Imurel, 6mp, ou Humira, Rémicade (anti-tnf) ?

-Si c’était à refaire, quel médicament aimeriez-vous que l’on vous prescrive en premier ?

L’Imurel et les anti-tnf alpha me font très peur car j’ai lu que le risque de lymphome est augmenté si l’on est un homme. ET j’ai 55 ans et les risques augmentent à partir de 60. Or ce ne sont pas des traitements que l’on est censé arrêter…

Merci pour vos témoignages.
Benoît

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !