Vivre . Bouger avec

Crohn et altitude…

Lancé par Charline83 - Dernier message le 19/07/2017 à 19:48
réponses
3
Vues
1 420
Anonymous555e03eb1d2b3 - 19/07/2017 à 19:48

Je partage ce que dit Panda64. Le moment où je me sens le mieux est quand je skie à la montagne. Mais il est vrai que l’altitude peut aggraver les symptômes chez certaines personnes (vrai aussi pour les voyages en avion).

Panda64 - 19/07/2017 à 15:38

Pardon…j’ai fait plein de fautes

Panda64 - 19/07/2017 à 15:37

Bonjour,
Ce post a un peu plus d’un mois mais je peux peut-être te répondre. Voilà 10 ans que je vis à Annecy et, figure toi que dans mon cas, l’altitude a eu un effet totalement contraire à ce que tu avances. Arrivée là-bas malade depuis déjà 20 ans, j’en était encore au stade où je cartographiait tous les toilettes avant de m’aventurer dans des endroits que je ne connaissais pas. Aujourd’hui, je fais régulièrement 1000, 2000, 3000 et même un 4000…pas encore le Mont Blanc mais bientôt j’espère. Dans ces moments là j’oublie la maladie, je suis concentrée sur mon cheminement, les obstacles, les copains…. Bref, je revis.
Mais il est vrai que partir dans la nature « sans filet » est un sacré pas à franchir. Si tu aimes la montagne, il en vaut vraiment la peine.

Charline83 - 15/06/2017 à 10:50

Bonjour à tous !
Par expérience (que je ne suis pas la seule à avoir eue), passer plusieurs jours en montagne (à plus de 1000 m de hauteur) aggrave les symptômes du Crohn. Est-ce que certains d’entre vous l’ont vécu ? Est-ce qu’il existe une explication scientifique à ce phénomène et des moyens pour y remédier afin de pouvoir passer des vacances à la montagne sans ennuis.
Je vous remercie pour vos témoignages.
Bonne continuation à tous et meilleure santé ! 🙂

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !