Vivre . Bouger avec

Crohn : Toubles de la mémoire, de la concentration, de la parole

Lancé par Mandine - Dernier message le 29/01/2015 à 16:24
réponses
28
Vues
7 313
Anonymous583ed7a99fc19 - 29/01/2015 à 16:24

Bonjour, merci pour les précisions concernant les caries. J’ai une bonne hygiène dentaire et pourtant à chaque fois que je vais chez le dentiste (une fois par an), il me trouve une carie. Je ne comprenais pas…
En ce qui concerne les os, il faut savoir que la mesure de la densité des os chez un rhumatologue est remboursée à 100% pour la maladie de Crohn. Se renseigner pour la RCH

Anonymous583ed7a99fc19 - 29/01/2015 à 16:24

Bonjour, merci pour les précisions concernant les caries. J’ai une bonne hygiène dentaire et pourtant à chaque fois que je vais chez le dentiste (une fois par an), il me trouve une carie. Je ne comprenais pas…
En ce qui concerne les os, il faut savoir que la mesure de la densité des os chez un rhumatologue est remboursée à 100% pour la maladie de Crohn. Se renseigner pour la RCH

Morgane - 29/01/2015 à 10:28

Mandine, merci pour l’idée mais la codéine, ça ne me fait rien du tout, ce n’est pas assez fort. Idem pour le Lamaline.

Hamo, merci de ton éloge 😉 Je ne passe pas souvent car il n’y a pas tant de posts que ça, mais je suis là depuis des années, je ne disparaîtrai pas comme ça t’inquiète. C’est vrai que je n’ai pas répondu à tes deux derniers mails, mais j’ai tendance à repousser ce qui ne peut être fait en deux minutes, et répondre à tes longs mails demande un peu plus que ça… Héhé !

La plupart des plantes sont préconisées par cure, mais moi mes douleurs sont beaucoup trop intenses et invalidantes. UNE SEULE gélule oubliée et je suis partie pour un cycle infernal, des jours et des jours de douleur atroce. Impossible pour moi de ne pas prendre ça en permanence. J’essaierai peut-être de le prendre avec de l’argile pour protéger l’estomac, mais j’ai bien peur que ça en diminue aussi l’effet… (J’évite de les prendre à jeûn, mais ça ne change rien)

Pour revenir aux dents de Mandine, ça me rend folle ces médecins, spécialistes ou pas, qui refusent de considérer notre santé sous ses différents angles. C’est ce genre de comportements qui font prendre des risques parfois dommageables aux patients. Il faut consulter quelqu’un d’autre, pas forcément à la place mais au moins en complément… Peut-être des médocs ou plantes contre l’ostéoporose aideraient-ils ? Une question à creuser, éventuellement… :/

hamo - 28/01/2015 à 21:28

Morgane , excuses-moi ; j’ai parlé de toi sur un autre post car je ne te lisais plu sur le forum . je vois que tu es tj présente , tant mieux car tes conseils sont très justes et nous aident .
Je sais que le curcuma est mélangé à un peu de poivre pour le fixer ; c’est peut-être pour cela que tu as des brûlures d’estomac . il faut utiliser le curcuma par cure m’a dit ma naturopathe lorsqu’il est conditionné avec du poivre .

Mandine - 28/01/2015 à 20:52

Re,

J’ai l’impression qu’il manque une bonne partie de mon post…
Je te disais donc que mon médecin m’avait prescrit du co-doliprane pour mes douleurs crohniennes! Lol
Ça ne fonctionne pas du tout, en revanche, très bien sur mes maux de têtes/névralgies et douleurs dentaires…! Si ça peut t’aider…

Mandine - 28/01/2015 à 20:48

Bonsoir Morgane,

Effectivement, la cortisone à hautes doses fragilise les os et par conséquent les dents mais mon gastro refuse cette hypothèse! Dans mon cas, j’ai changé de mutuelle et je me fais refaire les dents en espérant que ça tienne!

Morgane - 28/01/2015 à 15:32

Colmao, j’aurais une petite question vu que tu sembles t’y connaître un peu en phytothérapie (mon remède de choix).

Pour des « migraines permanentes » (qui ressemblent plutôt à une névralgie et ne sont soulagées que par de hautes doses d’anti-inflammatoires, incompatibles avec mon Crohn) j’ai d’abord pris de la boswellie pendant environ un an : ça faisait bien, mais j’ai du arrêter suite à de violentes brûlures d’estomac, venues à l’uasage (après environ un an, donc).
J’ai remplacé la boswellie par le curcuma, ça fait bien mais pareil, ça va faire un an et je commence à avoir de violentes brûlures d’estomac quand j’en prends…

Je précise que les douleurs sont insupportables, je ne peux absolument pas me passer d’un traitement et les seuls médicaments qui fonctionnent me rendent très, très malade. (Biprofénid associé à 1g de paracétamol)

Connaîtrais-tu une plante qui aie la même action que la boswellie et le curcuma ?

Sinon, Mandine, 2 choses en réponse à ton topic :
1) Les MICI fragilisent les dents, j’avais lu un article qui indiquait qu’on avait beaucoup plus de caries que la moyenne même avec une hygiène dentaire irréprochable.
2) Il me semble bien que la cortisone (ou est-ce les immunosuppresseurs, ou les deux ?) fragilise les os…

colmao - 29/04/2014 à 01:38

Anonymous, je ne suis pas médecin mais si l’un de mes enfants était atteint de ces maladies nouvelles et chroniques dont se nourrissent les labos je procéderais comme suit et c’est ce que je fais dans mon propre cas:

1/ Si l’on possède des plombages aux dents, il faut commencer par les retirer selon un protocole bien précis (ne surtout pas se ruer chez le dentiste),

2/ Retirer de l’alimentation tout les additifs alimentaires, le sucre, l’huile et le sel raffiné (à remplacer par le sel gris, l’huile vierge et le sucre non raffiné (complet, roux et blond)) et bien nettoyer les fruits et légumes avant consommation (si vous en avez les moyens prenez-les bio, ou ne prenez que du bio mais vous mangerez moins si vous n’avez pas les moyens),

3/ Chercher les allergènes potentiels, les intolérances ou les sensibilités à certains aliments. Ce point est le plus long (3 à 4 semaines pour réintroduire les principaux aliments). Voilà comment on procède: en prenant en compte que les aliments que l’on ingère restent 12 à 18h dans les intestins même une simple sensibilité à certains aliments peut sur la durée causer du tort et provoquer une inflammation. On va donc procéder ainsi: Tout les 3 jours on intègrera un nouvel aliment en commençant par du riz blanc simple pendant 3 jours (le riz blanc étant en général bien toléré), puis un nouvel aliment pendant 3 jours et ainsi de suite. S’il n’y a aucune réaction alors on valide l’aliment. Par cette méthode j’ai découvert que je ne tolérais pas le soja (sous toutes ces formes, même en lécithine qu’on trouve partout) ainsi que le glutamate qui me provoquait des maux de têtes et des ulcérations à la bouche (quel plaisir de manger du vrai chocolat sans douleur) et l’huile raffinée (friture).

Les industriels se rendant compte de ce problème vous constaterez qu’ils changent progressivement la lécithine de soja par de la lécithine de tournesol mais même celle ci je vous conseille de ne pas y toucher. De manière générale,n’achetez plus leur produit autant que possible, faites-les vous même, il y a pleins de machines pour sa ou achetez des produits sans aucun additifs. Certains seront intolérants au lait ou pire au gluten (adieu le pain et les pâtes, quelle époque).

Pour le lait il y a des alternatives comme le lait de brebis pour certains (pas au supermarché, il contient un stabilisant car il ne se conserve pas, mais dans une ferme) ou les laits végétaux (riz, soja, amande, etc…). Attention, avant de rayer le lait de votre alimentation regardez si le lait de ferme ne vous va pas car pour certains c’est le lait stérilisé le problème. J’ai la chance d’avoir une ferme pas très loin donc je n’achète plus le faux lait des supermarchés, qui a le goût de l’eau.

Pour le gluten, c’est plus compliqué. Faire du pain sans gluten coûte une fortune et n’est pas simple, tout sa à cause des industriels. En effet, par hybridation ils ont modifié le blé de sorte que la quantité de gluten qu’il contient est passé de 7% à 12% en moins d’un siècle. Pire encore, les boulangers ajoutent même du gluten en poudre dans leur préparation c’est pourquoi même si vous n’êtes pas sensibles au gluten je vous conseille de bannir les boulangeries et de faire vous mêmes vos pains avec une machine à pain (facile) pour éviter de développer une intolérance ou une sensibilité. Seul le petit épeautre et le kamut ont été épargnés mais ils sont chers. Si vous avez les moyens il y a mieux: prenez de la farine de blé des variétés anciennes à ~5 euros le kg que certains agriculteurs font encore pour les aider et développer le marché. Privilégiez le semi complet ou le complet (T110 ou T150 bio), même pour le riz d’ailleurs et pour le sucre. On estime si je me souviens bien, qu’il y a 600 000 intolérants ou sensibles au gluten qui s’ignorent.

Voilà pour cette partie. Si vous éliminez de votre alimentation tout ceci (allergènes, additifs, pesticides, mercure) vous remarquerez que les symptômes diminueront grandement (de l’ordre de 50%) mais la maladie est toujours là. C’est là que le jeûne va intervenir.

Je me rends compte que j’ai écrit beaucoup. Si vous êtes intéressé par comment jeûner pour éradiquer les derniers symptômes dites le moi, je vous expliquerai tout ce que j’ai appris sur cette méthode.

colmao - 29/04/2014 à 01:27

salut Mandine,

Mandine, il y a aussi le glutamate monosodique que l’on trouve dans une grande partie des aliments transformés et sous divers noms (huile ou graisse végétale hydrogénées, protéines hydrogénées, gélatine, casemates de sodium ou de calcium, levure rajoutée, extrait de levure et certaines huiles de maïs) pour mieux leurrer le consommateur.

Cet additif rend addict et donne un très bon goût aux pseudos aliments que l’on trouve au supermarché. Les ingrédients suivant en contiennent aussi souvent: Extraits de malt, bouillons, arômes de malt, arômes artificiels, arômes naturels, arômes naturels de porc ou de poulet, extraits d’épices, protéines de blé, de nombreux assaisonnements ou épices (qui ne sont pas toujours simplement du sel, des herbes ou du poivre mais souvent des produits chimiques), maltodextrine, sauce au soja, produits fermentés ou fortifiés aux protéines, acide citrique (ou concentré), sirop de maïs, arôme de caramel (colorant).

Pour diminuer ton stress qui amplifie les symptômes tu peux prendre certaines plantes comme la mélisse, l’aubépine, la passiflore et le houblon en association. Ils ont de bien meilleurs effets que les anxiolytique et antidépresseurs que les labos nous vendent et sans aucun effet secondaire.

colmao - 29/04/2014 à 01:26

Salut Odile,

Il y a une chose à savoir et que beaucoup de gens ne savent pas. La majorité des épices que l’on achète et une partie sans cesse croissante des fruits et légumes sont maintenant irradiés au césium et à l’iode pour les conserver. On ne sait même pas l’effet sur la santé de ces aliments irradiés faute d’études suffisantes, mais ils s’en foutent complètement. Nous servirons de cobayes.

Donc le curcuma que tu prends chez l’épicier du coin a de fortes chances d’avoir subit une irradiation et on ne sait pas l’effet de cette irradiation sur la curcumine qui est un des principes actif du curcuma. Je te conseillerais donc de ne prendre tes poudres de plantes que dans des sites certifiés sans irradiation ou d’appeler ceux chez qui tu te fournis pour te renseigner. Ils apposent rarement le logo de l’irradiation car il y a très peu de contrôle et ils savent que les gens n’achèteront pas s’ils savaient. Faites quelques recherches sur le net sur ce sujet, même certains fruits et légumes bio ne sont pas épargnés.

Ensuite le curcuma a une très faible biodisponibilité, il faut donc l’augmenter. Pour cela plusieurs méthodes: soit ajouter du poivre noir (en très petite quantité par exemple 5mg pour 400 mg de curcuma), soit de la bromélaïne (poudre de tige d’ananes, aucun danger) ou une nouvelle méthode: du curcuma en poudre ultra fine (mais aussi ultra cher mais c’est le plus biodisponible actuellement). Je ne conseille pas le poivre noir car certains peuvent avoir des problèmes d’estomac avec, ni la poudre ultrafine car elle ne considère que la curcumine alors que le curcuma contient d’autres principes encore peu étudiés (turmérine par exemple). Finalement la broméline semble être un bon compromis en plus c’est aussi un anti inflammatoire (mais malheureusement l’extrait coute cher donc il faut prendre de la poudre de tige d’ananas en quantité pour en avoir assez, par exemple une bonne càc de tige d’ananas + 1 càc de curcuma).

Si le curcuma ne suffit pas, l’associer à l’harpagophytum qui est aussi un bon anti inflammatoire naturel (+boswellia et gingembre).

Regarder aussi du côté de la reine des près, de la sauge, du saule blanc et de la mauve. Il y a de quoi faire en association. Je te conseille effectivement d’éviter tout médicament des labos pharmaceutiques qui n’ont pas pour but de soigner mais de maintenir malade et qui ont énormément d’effets secondaires.

Voici un site d’herboristerie sans irradiation:

http://santaflor.com/

Voici un site très intéressant qui contient toutes les études faites sur les plantes (en anglais):

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=boswellia+serrata

vous choisissez « pub med » ou « PMC » dans la liste déroulante à côté de la recherche et vous tapez la plante dans l’encadré de recherche. Voici quelques exemples sur le boswellia serrata:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24619538
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3309643/

Bonnes chances dans vos recherches.

Anonymous583ed7a99e44e - 28/04/2014 à 14:32

Bonjour,
Pourriez-vous me dire Colmao si vous pensez que le traitement naturel peut être pris par un enfant en plus du traitement médical bien sûr (Imurel + Cortansyl)? Est-ce que ça peut aider ?
Merci pour vos éclairages

Mandine - 28/04/2014 à 11:43

Bonjour Colmao,

Grace a ton lien, j’ai pu voir que l’asparthame était considéré comme toxique, qu’elle attaquait le système nerveux et vu ma consommation journalière depuis des années, je me dis qu’il y a peut-être quelque chose…

En tout cas, on se fait empoisonner a chaque bouchée, ça fait peur!
Merci pour ce lien, très instructif!

Odile, si on prend en compte le fait que je sois en crise depuis 1an environ, il est possible que cela joue sur mon état psychologique, stress!
A moi de trouver une solution, seulement, ce n’est pas facile quand on a des difficultés a poser son esprit.
Je vais voir avec mon ostéopathe, pour un remède naturel et efficace!

A bientôt

Amandine

odile - 27/04/2014 à 18:52

Bjr colmao, Mandine,

Colmao, merci pour toutes ces précisions concernant le boswellia serrata. Je vais essayer car le curcuma n’a pas l’air de suffire pour mes soucis lombaires et d’articulations, ni le paracétamol que je préfère éviter au maximum d’ailleurs … dans l’attente de mon rdv avec le rhumato pour voir ce qu’il en est exactement …

Sinon, en périodes de constipations-diarrhées, je fais des cures de Psyllium blond en poudre mais en l’associant avec de l’Argile Verte Menthe Poivrée en gélules, et pas en même temps. Les 2 pour réguler, et remouler.
Je commence le Psyllium le matin d’un jour de constipation (éventuellement le midi en plus), soit absorbé avec un peu d’eau sans attendre, soit mélangé avec un peu de compote (ça passe mieux), mais surtout en buvant beaucoup d’eau,
puis Argile le soir.
En général, après quelques jours de cette petite cure, tout rentre dans l’ordre … pour mon cas … donc là j’arrête …

Mandine, je remarque aussi que pendant mes périodes constipations-diarrhées, je suis assez « perturbée », fatiguée, stressée … d’où soucis de mémoire, de concentration et de fluidité de la parole.

colmao - 27/04/2014 à 00:09

Salut Odile, pour le boswellia serrata il faut le prendre de preference titré a 60-70% dacides boswelliques. Il a les memes effet que la mesalazine et sans effet secondaire. Les labos nen font pas la promotion car ils ny gagneraient rien ils continuent donc a nous vendre du poison qui ne regle rien.

Jinsiste sur le psyllium blond, il fait forcement effet positivement.

Tout ces produits sont de bons produits contre l’inflammation mais il faut en priorité chercher la cause pour ne plus en avoir besoin.

Il y a une cause a toutes ces maladies chroniques qui fleurissent, elle depend de la tolerance de chacun face aux pesticides, additifs, irradiation des aliments, mercure, etc… que nous ingerons tout les jours. Il faut trouver ce a quoi notre corps reagit le plus et le tour est joué.

colmao - 26/04/2014 à 23:56

Salut mandine, heureusement que tu n’as pas d’amalgame, sa te fait un poison en moins. Tu devrais regarder du côté des additifs que tu prends le plus souvent dans tes aliments, tu y trouvera surement la cause. Il y a un allergene que lon retrouve tres souvent dans les aliments cest le soja. On le trouve tres souvent sous forme de lecithine dans les chocolats et biscuits. Voici un site très instructif sur chacun des additifs avec des etudes a l’appui:
http://www.additifs-alimentaires.net/additifs.php?PHPSESSID=j03e4fhcoe6io19t4798dsr840

Bonne chance dans tes recherches.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 29)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !