Vivre . Bouger avec

De l’AIA à la Remise en Continuité : Questions avant de franchir le pas

Lancé par Anonymous574f53ea66240 - Dernier message le 22/09/2017 à 19:56
réponses
3
Vues
975
rosa - 22/09/2017 à 19:56

Les médecins m’ont toujours dit de manger ce que je voulais, et de voir ce qui me réussissait ou pas.
Je ne suis pas de régime particulier, mais je mange plutôt des légumes que des féculents.
Après,peut être que dans un premier temps, mélanger un peu de féculents avec tes légumes serait un bon compromis…à toi de voir comment réagissent tes intestins.
Si je peux me permettre du haut de mes 43 ans, et mes 24 années d’expérience, de te conseiller…je te dirais d’éviter (ça veut pas dire ne plus jamais en faire hein! 😉 les excès: plats trop gras, plats épicés,trop copieux…et limiter un peu l’alcool…Ton corps va s’adapter et faire le reste!
Bonne soirée!

Anonymous574f53ea66240 - 22/09/2017 à 17:20

Merci beaucoup Rosa pour ce témoignage rassurant en effet.

Et niveau régime, c’est une dominante pates/riz/féculents ? ou vous n’avez pas changé vos habitudes ?

rosa - 22/09/2017 à 15:13

Bonjour,
Je suis une femme et j’ai 43 ans. J’ai subi la même opération que vous il y a 24 ans maintenant, avec remise de la continuité au bout de 6 mois.
Tout s’est très bien passé. J’ai eu quelques petites déshydratations au début (cela dit étant très jeune à l’époque j’ai fait beaucoup d’excès…), et ai eu en 24 ans 3 hospitalisations courtes pour des épisodes occlusifs.
Pour le reste, tout est rentré dans l’ordre assez rapidement. Aujourd’hui le nombre de selles est assez variable, entre 1 et 3 par jour(et rarement la nuit), rien d ‘handicapant en tous cas…
Mes selles sont assez liquides, mais cela a été mon choix de ne pas prendre de médicaments…il faut juste prendre l’habitude de bien boire pour pas être déshydraté.
J’ai toujours travaillé à temps complet,j’ai jamais eu d’arrêt dûs à ma maladie (sauf pour les hospitalisations) et ai eu une grossesse sans problèmes…
J’ai eu une vie tout à fait normale avec très peu de désagréments…
J’espère que mon témoignage te rassurera un petit peu…

Anonymous574f53ea66240 - 22/09/2017 à 02:21

Bonjour je suis un homme, 32 ans, atteint de RCH, ayant subit une AIA cet été et pouvant être remis en continuité. Il faut tenter pour voir évidemment, quitte à revenir en arrière sinon, mais tout ça pose question.

Je suis à la recherche de témoignages de personnes ayant approximativement le même âge et étant déjà passé par AIA + Remise en continuité afin de pouvoir me projeter & mieux appréhender ma future « qualité de vie », savoir à quoi m’attendre sur les quelques semaines qui suivront l’opération puis les quelques mois ensuite.

On parle bien de 5-6 selles en 24h dans le meilleur des cas ? Avec quelle régime & rythme de nutrition ? Au bout de combien de temps ce rythme semble être constaté en moyenne ?

Combien de temps est-ce que je risque de ne plus pouvoir travailler à cause de ce nouveau rythme subit ? Sommes-nous vraiment cassés par ce rythme ? Quels impacts sur la vie personnelles également…

Et surtout une question qui me travaille tout particulièrement :
Toute selle depuis ma 1ère opération a toujours été totalement liquide & je dois rendre autour de 1L-1,5L par jour (sans loperamide ou 1-2/jour). Même un plat de pates digéré sera complètement liquide à la sortie. Dès lors cela est-il un signal comme quoi il ne vaudrait peut-être mieux pas tenter la remise en continuité ?
Je redoute tout particulièrement un scénario où je subirais de nouveau mon corps avec 10, 20, 30 besoins impératifs/jours & un tout acide qui risque de s’avérer handicapant. N’y a-t-il pas moyen d’évaluer correctement cela en amont de l’opération de remise en continuité avant de prendre une décision ?

(Tout ce qui est pates/riz constitue en plus un régime que je souhaiterais fuir… étant plutôt porté sur du légumes/viande (un peu dans l’esprit paléo) & limitant tout ce qui est sucres rapides, glucides, etc. De même que devoir pendre tous les jours, plusieurs fois par jour, des gellules de lopéramide m’inquiète sur les impacts que cela peut avoir sur la santé également sur les moyen & long termes).

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !