Vivre . Bouger avec

Ecrire son histoire

Lancé par Anonymous55486ed5d94ab - Dernier message le 16/02/2018 à 21:00
réponses
3
Vues
1 032
JCB76 - 16/02/2018 à 21:00

Bonsoir,
Bravo et quel courage! oui nous sommes des milliers en France à être stomisés.
C’est à la fois une thérapie que de se lancer dans ce projet de livre et en même temps il faut garder en tête d’avoir des projets pour continuer à avancer.Rien de tel pour garder chaque jour une motivation, surtout quand on est encore hospitalisé. J’ai 49 ans et stomisé depuis 4 ans.Je continue à travailler mais à temps partiel pour l’instant.Je vous souhaite un grand succès pour votre livre.Bien amicalement;

hamo - 15/02/2018 à 17:54

Lorsque l’on écrit un livre sur sa propre histoire alors que l’on n’est pas connu du monde littéraire ni du grand public il faut un sujet qui tienne la route pour intéresser le plus possible de lecteurs . La maison d’édition qui éditera votre livre vous guidera .
Après celà dépendra aussi du style . Si vous le traitez avec humour , par exemple , de sorte que ce ne soit pas trop  » médical  » . Pour vous faire éditer il faudra que tout soit bien  » ficelé  » avec l’aide de personnes compétentes et des références sur la matière qui portera ce livre . Didactique ne me parait pas le meilleur choix .
C’est seulement mon avis que je vous donne puisque vous le demandez.. Je vous souhaite d’y arriver .
Hamo

Anonymous55486ed5d94ab - 15/02/2018 à 15:41

Bonjour les amis,

J’ai été réhospitalisé le 15 décembre suite à un examen de controle, on m’a fait une coloscopie en passant par la stomie. En passant le coloscope sur la paroie qui était très endommagée cela a entrainé 2 déchirures, donc 2 émoragies interne.

J’ia donc été opéré en urgence et on m’a ajouté une stomie supplémentaire coté droit.

4 jours plus tard je souffrais énormément et ma cicatrice suitait d’un liquide vert marron. Le chirurgien est venu me voir très rapidement et il a vite compris qu’il s’agissait de matières qui sortait de ma cicatrice, révélateur d’une autre émoragie. Je repasse au bloc immédiatement, le temps était compté. A mon réveil je découvre que le chirurgien n’a eu d’autre choix que de me faire une 3eme stomie, et j’ai également une cicatrice centrale avec un VAC (système de pensement aspiratif).

J’ai loupé le noel, le jour de l’an et mes 30 ans (né le 6 janvier) ou j’avais loué une salle pour faire la fête avec ma famille et mes amis…

Depuis quelques mois j’ai pris la décision d’écrire mon histoire, et je me suis bien lancé, je pense donc en faire un récit autobiographique, et entre autre écrire un livre sur ma maladie.

Mes médecins ont trouvé l’idée géniale, et me soutiennent pleinement dans cette démarche sur tout ce qui concerne l’apect médical parfois complexe (Pr Carbonnel et Dr Vaysse à l’APHP Kremlin Bicetre).

Je suis toujours hospitalisé en ce moment, ce fut mon hospitalisation la plus violente, jamais je n’ai autant souffert de ma vie et j’ai cru que je n’allais pas survivre cette fois, mais le corps et très resistant j’ai pu le remarquer, vraiment très résistant même dans les pires moments.

Je dois bientot subir une greffe de peau, et ensuite sur le long terme on va me retirer 2 poches sur 3 pour me faire une iléostomie, le colom va être supprimé car trop endommagé il ne fonctionne plus du tout.

Ecrire ce livre me prendra du temps, j’en suis à environ 60 pages, j’estime que je vais devoir en écrire au moins 200 à 250 pour le finir. Mais ce futur livre me permet d’une, de garder mon intellecte car je déteste perdre mon savoir et m’encrouter, mais c’est également une arme contre ma maladie et cela me permet de garder du courage et de maintenir le cap, je déteste lacher prise et abandonner.

Je fais relire mon texte de temps en temps par une écrivain pro et amie, qui maide à progresser, selon elle ce que j’écris est interessant mais je dois en dire plus héhé, j’ai du mal à me dévoiler mais je vais y arriver.

Que pensez-vous de mon histoire ? Est-ce crédible ? Je sais que je ne suis pas le seul a souffrir autant de cette maladie, nous sommes des centaines voir des milliers de stomisés en France (quand j’ai eu ma première stomie, j’ai cru que j’étais seul au monde à avoir autant de problèmes médicaux, c’était faux).

Merci à vous.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !