Vivre . Bouger avec

Le dégoût de soi même

Lancé par hymotepe - Dernier message le 06/08/2017 à 23:14
réponses
3
Vues
1 336
hymotepe - 06/08/2017 à 23:14

Merci beaucoup pour vos réponses je vais prendre rdv chez un autre gastro que le mien . Car moi il ne fait que son grand chose. A part me dire il faut perdre du poids lol dur de trouver des personne compétente

Yummy - 04/08/2017 à 16:09

Hello Monia !

Les besoins impéreiux, c’est la galère ultime, on est bien d’accord. Faire 10 mètres en sortant de chez soi pour être prise de crampes et faire un demi-tour stratégique pour foncer aux toilettes, c’est une plaie. Bon, tu dis que tu as eu un bébé , et ça, déjà, c’est de la belle nouvelle ! Après, une grossesse, ça chamboule tellement de trucs que tu as peut être un « effet rebond » ? Ton corps s’est mobilisé pendant ta grossesse pour que tout roule et là, ben, pouf, le soufflet est retombé, tu es sans doute fatiguée de gérer ton petit bout, peut être stressée inconsciemment que la maladie te reprenne … Bref, tu refais une poussée. Si tu as mal et que que tu as les urgences toilettes, c’est que la maladie refait des siennes et qu’elle n’est plus sous contrôle.
Essaie de revoir ton gastro, ton traitement a peut être seulement besoin d’être réajusté, car ton corps a peut être changé après être devenue maman ! va savoir ?!
Ne te mine pas !. Ce n’est pas ta faute, tu n’es pas dégoûtante, repoussante ou quoi et surtout ne culpabilise pas de quelque chose que tu ne maîtrises pas. Et si tu sens que niveau moral, tu perds pied, même si on n’aime pas trop le reconnaître,demande une aide psychologique, parles en à ton médecin quitte à prendre ce qu’il faut pendant un temps . Ce n’est pas une tare, ce n’est pas une honte. »Garder la face » et « prendre sur soi » pour ceux qu’on aime, c’est bien, ça peut tenir un temps mais pas éternellement. A force de prendre sur soi, il n’y a plus rien à prendre et on se retrouve le moral dans les chaussettes. Et bien sales les chaussettes … :/

En tout cas, je te comprends, j’ai connu une phase « je me sens comme un sac à merde » littéralement hein, je me sentais vraiment comme ça, l’impression d’être un boyau sur patte bon à rien, un boulet pour mes proches, incapable de tenir assez longtemps pour faire la vaisselle … Mais bon, utilité = 0 La seule chose que tu maîtrises, pour te faire du bien à toi et à ta petite famille, c’est de faire un point sur ton état, tes ressentis, et aller voir les bons interlocuteurs pour te remettre sur les rails. Je me doute que tu n’as pas très envie de renouer avec nos chères blouses blanches, mais si ça te permet de rebondir, ne te prends pas le chou plus longtemps à te débattre toute seule !

Gros bizzz ! prends soin de toi, tu le mérites ! 🙂

Chelsea76 - 30/07/2017 à 23:48

Bonsoir, Monia. Je m’appelle Chelsea et j’ai 17 ans. Je suis atteinte de la maladie de crohn et je comprends ce que vous ressentez . Pour moi aussi c’est devenu un enfer. Le fait d’éviter certains aliments et de devoir en permanence être proches de toilettes. Je reviens tous juste de l’hôpital dans lequel je suis restée hospitalisée 10 jours. Car pour la 1ère fois j’ai eu une  » poussé de la maladie « . J’avais déjà des médicaments qui permettait à la maladie d’être mieux contrôlée. Cependant depuis un moment les médicaments n’ont plus fait effet et j’ai été prise de fortes douleurs abdominales et de « crises toilette  » à répétition. Mon médecin ( gastro-entérologue) m’a donc prescrit un médicament plus fort ( des corticoïdes) qui ont l’air de fonctionner pour le moment car je n’ai plus de grosses douleurs et de crises toilettes. Je pense que vous devriez consulter afin qu’un gastro-entérologue vous trouve un traitement qui vous convient. Apparement il en existe diverse, plus ou moins lourd selon le degrés des crises et de la maladie.
Bonne soirée en espérant vous avoir apporté quelques chose.

hymotepe - 30/07/2017 à 19:11

Bonjour à vous .tout d’abord je me présente je m’appelle monia. J’ai 31 ans je suis mariée depuis 2ans et j’ai une petite fille d’un an. Je suis atteinte d’une Rch depuis 2007 ainsi qu’une colopathie fonctionnelle depuis mes 16 ans. Je prend de limurel comme traitement. Mes crises était passer j’avais que souvent des douleurs etc pendant ma grossesse je n’ai rien eu la maladie c’était endormie. Mais la depuis un moment j’ai toujours mal au ventre e fais beaucoup de crise toilette comme j’appelle ça. C’est à dire grosse douleur et trouver un toilette en 10 seconde sinon c’est la catastrophe. Ça met arriver plusieurs fois et jen ai honte. Honte de cette maladie. Honte de ne pas savoir me contrôler. J’ai un dégoût de moi. Je ne m’aime plus . Je voudrais bouger avec ma fille mais je n’oses plus seule de peur d’avoirquelque chose. Je rester souriante face à ma fille mon mari m’a famille et mes proches mais au fond de moi je ne m’aimes plus . Aidez moi svp si vous avec des solutions etc dites moi je prend touttraitement qui pourrait m’aider . Heureusement j’ai un mari en or qui me redonne du courage .mais tant que j’aurai ce genre de crise toilette en ville ou en voiture bon je ne serai jamais rassurer.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !