Vivre . Bouger avec

RCH et Sapeurs Pompiers

Lancé par Vincent - Dernier message le 25/01/2019 à 11:14
réponses
7
Vues
2 367
aurore - 25/01/2019 à 11:14

Bonjour,

quelles ont été vos arguments pour rester pompier volontaire avec une RCH?
Quelle a été le moyen de recours?

Mon ami a été mis inapte à cause de cette maladie. Nous aimerions contester cette avis.

Merci,

Aurore

Vincent - 09/01/2019 à 16:01

Bonjour à tous, je me permet de revenir sur le forum pour vous dire que malgré ma rch, mon activité de pompier volontaire c’est bien passé pour l’année 2018.
Quelque crise passagère durant des interventions,mais que j’ai pu gérer sans problème.
Le faite de pouvoir continuez mes mission de secours, me permet de me libéré un peu de cet maladie, j’en oublie defois que je suis malade.Je reste confiant pour 2019 et vous souhaite à tous une Bonne Année…

carlossbn - 22/12/2018 à 20:22

Bonjour,

Je suis un étudiant en dernière année de maturité. Moi aussi atteint de la maladie de Crohn, j’ai décidé de rédiger mon travail de maturité à ce sujet. Je m’intéresse plus précisément à l’environnement et au mode de vie des malades. Cela me serait d’une grande aide si vous aviez quelques minutes à m’accorder pour ce questionnaire. Je vous remercie d’avance!

Voici le lien pour y accéder : https://www.sondageonline.ch/s/5245eab&id=81ee4bc

Meilleures salutations,
Carlos

Babar28 - 19/12/2018 à 23:09

Bonjour, j’étais ads police nationale, j’ai passé le concours GPX en interne que j’ai obtenu mais à cause de la maladie de crohn j’ai étais clairement éjecté de la police nationale, au bout de 3 ans de service.
Après recherche et information reçu, la maladie de crohn est incompatible avec les métiers de la sécurité, police nationale, gendarmerie, militaire, police municipale du fait d’être classé G5 sur le sigle SIGYCOP* ect..
Mais pompiers je ne sais pas

S : ceinture scapulaire et membres supérieurs
I : ceinture pelvienne et membres inférieurs
G : état général
Y : yeux et vision
C : sens chromatique
O : oreilles et audition
P : psychisme

plessy25 - 12/03/2018 à 18:19

bonjour
Martin Raoul dans le Doubs
Pompier volontaire depuis 30 ans j’ai une RCH depuis 1 an mon médecin capitaine veut mettre fin à ma carrière que faire ? Merci de me répondre
Salutations

Vincent - 30/01/2018 à 10:33

Bonjour, merci de votre réponse Anonymous59182ba5651f4, cela me rassure,j’ai bien un « kit d’urgence » mais je ne peux l’emmener avec moi en intervention.Il est dans les vestiaires à la caserne. Entre deux interventions ça peu le faire, mais si cela arrive en intervention, je ne sais pas comment je pourrais la gérer…
Certains de mes collègues sont au courant, mais cela reste délicat d’en parler…

Anonymous59182ba5651f4 - 28/01/2018 à 21:06

Bonjour,
je suis gendarme et ça va faire presque deux ans qu’une rch m’a été diagnostiquée.
J’ai eu la chance de n’être arrêté qu’un mois avant que le traitement (pentasa et cortisone) calme les symptômes.
Même si nos situations sont différentes (mais je travaille souvent avec les pompiers en inter 😉 ), pour gérer les inter j’ai toujours un  »kit d’urgence » (vêtements de rechange, lingettes nettoyantes et sacs poubelle) avec moi.
Quand je suis d’astreinte j’adapte mon alimentation pour minimiser les risques (riz, pâtes, semoule – la triforce de la digestion sereine).

Vincent - 28/01/2018 à 09:44

Bonjour à tous, cela fait un peu moins de 1 ans que ma rch à été diagnostiqué, étant pompier volontaire j’ai du être suspendu pendant plus de 6mois, je suis passé en commission, et actuellement à pu reprendre l’activité opérationnelle, pour l’instant cela ce passe bien, lors des interventions, je suis confiant, mais j’ai toujours un doute que un jours cela me gêne en intervention, je voudrais savoir, si il y’a d’autre Pompier dans mon cas, et comment vous faite pour gérer une crise en inter. Merci

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !