Vivre . Bouger avec

Rch et travail

Lancé par sandy - Dernier message le 31/10/2019 à 11:42
réponses
2
Vues
1 045
Verosadazur62 - 31/10/2019 à 11:42

Bonjour, diagnostiquée Crohn en 1974 alors que j’avais 12 ans, j’ai mené mes études quasiment normalement (les poussées et les hospitalisations m’ont fait perdre 2 années). J’ai néanmoins obtenu mon diplôme (bac +5). J’en profite pour dire que non les personnes atteintes de Crohn ne sont pas plus lentes au niveau cognitif. Je suis étonnée de cette erreur de raisonnement consistant à inverser la cause et l’effet. Oui, lorque la maladie est active, que la fatigue est intense, les douleurs pénibles, les diarrhées trés fréquentes, il est certain que la vivacité intellectuelle mais aussi physique sont diminués. En période de rémission -c’est mon expérience depuis 44 ans ! – je retrouve mon dynamisme et parfois supérieur à des personnes en bonne santé ! Bref, après mes études, j’ai travaillé et malgré quelques poussées et complications, je n’ai jamais été absente du travail. J’ai été sous Immurel durant plus de 20 ans et le traitement a été efficace jusqu’en octobre 2018. Le médecin m’a alors prescrit un anti-tnf alfa qui après 8 mois s’est révélé inefficace. Je me suis considérablement affaiblie. Je suis donc en arrêt de travail depuis deux mois pour la première fois de ma vie professionnelle et j’ai un nouveau traitement qui tarde à faire effet. Le médecin du travail m’avait proposé et fait une demande de RQTH en 2015 que j’ai obtenu facilement. Je n’en vois toujours pas l’intérêt peut-être parce que mon employeur se montre patient. Les problèmes essentiels au travail sont la proximité des toilettes et aussi les déplacements pour se rendre au travail. En conclusion en principe le médecin du travail est là pour nous aider pour l’obtention de la RQTH et éventuellement un aménagement du poste de travail. J’esoère que mon témoignage vous sera utile.

Christine 06 - 30/09/2019 à 04:19

Êtes vous reconnu à la Mdph? Si oui ne pas hésiter à prendre contact avec le médecin du travail

sandy - 27/09/2019 à 21:30

Bonjour,
J’ai une Rch diagnostiqué depuis 2013, mon état s est stabilisé grâce au traitement imurel
et inflectra par contre j ai une fatigue chronique, douleur articulaire…je rencontre beaucoup de difficultés au travail j occupe actuellement un poste dans le domaine administratif or suite à une restructuration de l’entreprise on m impose un poste dans un pôle relation client sans me laisser le choix c est à dire étre dans une plateforme téléphonique en open space avec casque et prendre les
appels de divers problèmes à gérer…or pour moi ce poste est une source de stress et qui est incompatible avec la maladie. Je souhaiterai si des personnes ont connu cette situation et quels sont mes recours? j aurai dû mal à supporter ce stress.Merci pour vos réponses.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !