Les traitements

RCH qui devient crohn?

Lancé par Anonymous5e23676f829a3 - Dernier message le 21/04/2020 à 15:30
réponses
13
Vues
412
68Annie - 21/04/2020 à 15:30

Bonjour,
J’ai été diagnostiquée RCH en 1991. En 1992 j’ai eu une anastomose iléo anale avec réservoir en J. L’été 2019 j’ai « plongé », grosse perte de poids, incapacité à m’alimenter, augmentation des diarrhées. En novembre 2019 le diagnostic est tombé : maladie de Crohn ! Ma gastroentérologue appelle ça un Crohn colite.
Je suis sous Imurel depuis novembre. Comme ça ne suffisait pas, j’ai en + Humira depuis mi-janvier. Je vais mieux. Les effets indésirables sont là, cependant pas de quoi en faire tout un plat : bouffées de chaleur, journées où je suis + fatiguée, vertiges de temps en temps…
Aujourd’hui je suis face à un problème : les amygdales sont enflées, elles me gênent et comportent quelques points blancs. Mon médecin traitant dit que ce ne sont pas des caséums. Ma gastroentérologue ne sait pas. J’attends un rendez-vous chez un ORL.
Qui a déjà eu ces problèmes de « points blancs » ?
Bonne journée à tous et prenez soin de vous en cette période difficile !

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:50

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Toto76 - 02/04/2020 à 11:42

Bonjour,

Moi c’est le contraire. Entre 2008 et 2013 j’ai été diagnostiqué Crohn et en 2013 diagnostiqué RCH. Pourquoi ? Parce qu’en 2008 outre des zones inflammées dans le côlon, j’avais en même temps un herpès génital et de temps en temps des aphtes dans la bouche. En 2013 suite à une grosse poussées les examens ont repris. De grosses zone inflammées mais seulement dans le côlon. Pas d’aphtes, ni d’herpès. Les médecins ont décidé que ces derniers symptôme n’avaient finalement rien à voir avec ma maladie initialement diagnostiquée en Crohn et donc ils ont revu leur diagnostic pour une RCH. J’ai subi une colectomie totale ave remise en continuité et depuis tout va bien (je garde quand même des selles assez fréquentes et liquides).

Je sais que la RCH se cantonne au côlon et le rectum exclusivement contrairement au Crohn. Donc dans ton cas une RCH ne me semble pas à exclure. As-tu des aphtes ou de l’herpès ?

La différence entre la RCH et le Crohn est que la RCH peut-être éradiquée par une colectomie totale alors que le Crohn, non.

Anonymous5e23676f829a3 - 16/03/2020 à 17:26

Bonjour.
Je sors de ma coloscopie
J’en avais eu une il y a 10 ans.
Cette vois le gastro me dit que j’ai des zones saines ( le colon transverse et le rectum) et le reste inflammé
Ca lui fait plutot penser à une maladie de crohn..
L’ileon est sain.

Est ce que cela vous est déjà arrivé d’etre RCH depuis des années et tout a coup des doutes pour CROHN

Je ne sais pas ce qui est le moins pire…

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !