Les examens

Test des intolérances alimentaires

Lancé par Guess9-8105 - Dernier message le 12/03/2018 à 19:23
réponses
10
Vues
1 899
lolosympas - 12/03/2018 à 19:23

Bonjour,

Je suis nouvelle. J’ai 27 ans et je viens d’être diagnostiquée en Décembre 2017 de la maladie de Crohn.
Tout à commencé par des abcès de la marge anale en 2016.
Opération total 7fois avec fistule qui ont été décelé. Mis en place de séton mais on parle plus d’élastique. A chaque fois on me demander si j’avais pas la maladie de crohn. je répondais non je n’en sais rien on ne me fait pas d exam. Je suis tombé enceinte entre temps. j’ai fais tous les exams apres ma grossesse. Je vais etre sous Humira je commence le 13 mars 2018

CATHY18-8451 - 06/04/2017 à 09:33

Bonjour,
Comme quoi ,chacun est vraiment particulier …Effectivement,pas de laxatif pour toi Guess9.
Je commence à comprendre que dans les maladies chroniques ,les douleurs ,il faut faire avec car le principal est de ne plus avoir d’inflammation …Il y a encore du progrès à faire ….
C’est bien que sur ce forum ,les participants évoquent leur expérience ;cela donne des idées même si cela ne fonctionne pas pour tout le monde .
Un ami qui souffre de crohn m’a suggéré d’aller voir un étiopathe qui l’a soulagé en le manipulant .Donc,je verrai si mes douleurs persistent ;j’ai déjà essayé acupuncture ,magnétisme,…alors à voir …
Bonne journée
Catherine

Guess9-8105 - 06/04/2017 à 09:08

bonjour

Les douleurs au ventre sont rares heureusement c’est les diarrhées qui sont toujours là. J’ai le crohn depuis 30 ans et subit une ablation de 40 cm de la dernière anse illeale en 1998. mon gastro me dit que c’est à cause de ça mais je cherche quand même si il y a un autre facteur déclenchant. bonne journée

CATHY18-8451 - 06/04/2017 à 08:31

Bonjour Guess 9
Je suis comme toi ;j’ai des douleurs alors que l’inflammation n’est plus présente .J’ai une RCH et je suis sous inflectra .Mon gastro a eu du mal à comprendre ces douleurs .Donc après prise de sang ,rectoscopie et scanner ,il a conclu que j’avais un micro rectum et un côlon tubulaire ( en fait à la suite ,des poussées à répétition ,les muqueuses du rectum et du côlon perdent de leur élasticité ),ce qui provoquent des douleurs car les selles ne s’évacuent que par petites quantités et douloureusement d’où l’impression d’avoir toujours envie .Pour moi,les douleurs s’accentuent lorsque je marche ou que je fais des efforts ou que je reste assise trop longtemps .Le gastro m’a bien expliqué que cela ne se soigne pas mais il m’a prescrit un laxatif léger pour que je puisse évacuer les selles en une fois .Donc à voir …(car j’ai vu mon gastro le 4 avril ) .
Pour la nourriture ,je pense que bien sûr ,il faut repérer les aliments qui font mal mais ce n’est pas les mêmes pour tout le monde et surtout ,il faut varier son alimentation en privilégiant fruits et légumes et éviter graisses et sucres mais c’est vraiment du bon sens .Donc voilà ,peut-être que cela peut aider quelqu’un .
Bon courage
Catherine

choupette-1401 - 06/04/2017 à 01:44

D’accord.
Quand tu dis que ca ne va plus du tout malgré le fait que ton intestin ne soit plus enflammé, je présume donc que tu n’as plus de saignements, «  »seulement » » des douleurs, c’est ca ?

Tu as une RCH ou la maladie de chronn?
Est-ce que ton gastro t’as déjà parlé de colopathie fonctionnelle ?

Guess9-8105 - 05/04/2017 à 18:44

bonsoir choupette

J’ai fait une prise de sang pour tester les 5 aliments que je consomme le plus prescrit par mon gastro. blé gluten oeuf amande et poulet. Je pense avoir les résultats d’ici la fin de la semaine. Avec l’entyvio mon gastro me dit qu’il n’y a plus d’inflammation alors que malgré des restrictions alimentaire ça ne va plus du tout à part la piste de l’alimentation je ne vois pas autre chose. bonne soirée

choupette-1401 - 05/04/2017 à 14:21

Bonjour Guess9,

De que test s’agit-il ? celui qui a mauvaise presse, fait par des labos indépendants ?

Si c’est c’est le cas, je n’y crois personnellement pas, pour avoir vu divers témoignages sur le sujet (reportages). Même une journaliste y est allée pour se faire tester, alors même qu’elle ne souffrait de rien du tout (pas de maux de ventre, pas de fatigue,etc). Elle a répondu à leur questionnaire avant là PDS (migraineuse? non, maux divers ? non, mauvais sommeil ? non, non à tout). Malgré ça, ils lui ont quand même trouvé plusieurs intolérances/allergies.

Mouais, bof. C’est possible quand même, diverses maladies ou divers troubles en tout genre peuvent être longtemps asymptomatiques.

Ceci dit, je ne vois pas trop pourquoi l’ensemble de notre sphère médicale et scientifique s’amuserait à dire que ces labos là nous mentent et nous vide notre porte-feuille pour rien. Je ne les crois pas capables de jouer avec notre santé. Je suis peut-être naîve.

En revanche, je crois bien volontiers que des labos indépendants, avides d’argent, puissent non pas jouer avec notre santé (ils ne prennent pas trop trop de risques, il ne s’agit pas de nous conseiller d’arrêter totalement de manger) mais pas de problème pour eux de faire les poches. (500 e en moyenne la PDS)

Sinon, pour ma part, j’étais allée voir une médecin allergologue il y a quelques années. Elle m’avait fait deux trois tests cutanés (une goutte déposée sur la peau et, très vite, si allergie, la peau rougit, « gonfle » comme ca peut être le cas lorsqu’un insecte nous pique par ex)

Ca n’avait pas été concluant pour ma part, mais malgré ca, au vu de tout ce que je lui avais dit sur mes divers maux, elle pensait que j’étais quand meme allergique (ce que je pense aussi personnellement, même si je ne mettrais pas nécessairement l’étiquette allergie ou intolérance, je suis en revanche sure que certains aliments me posent réellement des soucis. Peu m’importe l’étiquette)

Après tout ca, je crois qu’on est très loin de tout savoir et qu’on est un peu livré à nous même à ce sujet. J’en suis venue à me dire qu’il valait mieux me faire confiance, m’écouter, être honnête avec moi même, identifier toutes les causes possibles à ces maux (stress? aliment?génétique?médicament?etc etc), éliminer une par une celles qui ne tiennent pas la route, bref, faire des tests, faire son propre diagnostic, tout en en parlant à son médecin ou spécialiste, afin qu’il soit au courant et nous aiguille un minimum si besoin (éviter les carences par ex, en cas de régime particulier sur le long terme, notamment).

choupette-1401 - 05/04/2017 à 14:21

Bonjour Guess9,

De que test s’agit-il ? celui qui a mauvaise presse, fait par des labos indépendants ?

Si c’est c’est le cas, je n’y crois personnellement pas, pour avoir vu divers témoignages sur le sujet (reportages). Même une journaliste y est allée pour se faire tester, alors même qu’elle ne souffrait de rien du tout (pas de maux de ventre, pas de fatigue,etc). Elle a répondu à leur questionnaire avant là PDS (migraineuse? non, maux divers ? non, mauvais sommeil ? non, non à tout). Malgré ça, ils lui ont quand même trouvé plusieurs intolérances/allergies.

Mouais, bof. C’est possible quand même, diverses maladies ou divers troubles en tout genre peuvent être longtemps asymptomatiques.

Ceci dit, je ne vois pas trop pourquoi l’ensemble de notre sphère médicale et scientifique s’amuserait à dire que ces labos là nous mentent et nous vide notre porte-feuille pour rien. Je ne les crois pas capables de jouer avec notre santé. Je suis peut-être naîve.

En revanche, je crois bien volontiers que des labos indépendants, avides d’argent, puissent non pas jouer avec notre santé (ils ne prennent pas trop trop de risques, il ne s’agit pas de nous conseiller d’arrêter totalement de manger) mais pas de problème pour eux de faire les poches. (500 e en moyenne la PDS)

Sinon, pour ma part, j’étais allée voir une médecin allergologue il y a quelques années. Elle m’avait fait deux trois tests cutanés (une goutte déposée sur la peau et, très vite, si allergie, la peau rougit, « gonfle » comme ca peut être le cas lorsqu’un insecte nous pique par ex)

Ca n’avait pas été concluant pour ma part, mais malgré ca, au vu de tout ce que je lui avais dit sur mes divers maux, elle pensait que j’étais quand meme allergique (ce que je pense aussi personnellement, même si je ne mettrais pas nécessairement l’étiquette allergie ou intolérance, je suis en revanche sure que certains aliments me posent réellement des soucis. Peu m’importe l’étiquette)

Après tout ca, je crois qu’on est très loin de tout savoir et qu’on est un peu livré à nous même à ce sujet. J’en suis venue à me dire qu’il valait mieux me faire confiance, m’écouter, être honnête avec moi même, identifier toutes les causes possibles à ces maux (stress? aliment?génétique?médicament?etc etc), éliminer une par une celles qui ne tiennent pas la route, bref, faire des tests, faire son propre diagnostic, tout en en parlant à son médecin ou spécialiste, afin qu’il soit au courant et nous aiguille un minimum si besoin (éviter les carences par ex, en cas de régime particulier sur le long terme, notamment).

choupette-1401 - 05/04/2017 à 14:20

Bonjour Guess9,

De que test s’agit-il ? celui qui a mauvaise presse, fait par des labos indépendants ?

Si c’est c’est le cas, je n’y crois personnellement pas, pour avoir vu divers témoignages sur le sujet (reportages). Même une journaliste y est allée pour se faire tester, alors même qu’elle ne souffrait de rien du tout (pas de maux de ventre, pas de fatigue,etc). Elle a répondu à leur questionnaire avant là PDS (migraineuse? non, maux divers ? non, mauvais sommeil ? non, non à tout). Malgré ça, ils lui ont quand même trouvé plusieurs intolérances/allergies.

Mouais, bof. C’est possible quand même, diverses maladies ou divers troubles en tout genre peuvent être longtemps asymptomatiques.

Ceci dit, je ne vois pas trop pourquoi l’ensemble de notre sphère médicale et scientifique s’amuserait à dire que ces labos là nous mentent et nous vide notre porte-feuille pour rien. Je ne les crois pas capables de jouer avec notre santé. Je suis peut-être naîve.

En revanche, je crois bien volontiers que des labos indépendants, avides d’argent, puissent non pas jouer avec notre santé (ils ne prennent pas trop trop de risques, il ne s’agit pas de nous conseiller d’arrêter totalement de manger) mais pas de problème pour eux de faire les poches. (500 e en moyenne la PDS)

Sinon, pour ma part, j’étais allée voir une médecin allergologue il y a quelques années. Elle m’avait fait deux trois tests cutanés (une goutte déposée sur la peau et, très vite, si allergie, la peau rougit, « gonfle » comme ca peut être le cas lorsqu’un insecte nous pique par ex)

Ca n’avait pas été concluant pour ma part, mais malgré ca, au vu de tout ce que je lui avais dit sur mes divers maux, elle pensait que j’étais quand meme allergique (ce que je pense aussi personnellement, même si je ne mettrais pas nécessairement l’étiquette allergie ou intolérance, je suis en revanche sure que certains aliments me posent réellement des soucis. Peu m’importe l’étiquette)

Après tout ca, je crois qu’on est très loin de tout savoir et qu’on est un peu livré à nous même à ce sujet. J’en suis venue à me dire qu’il valait mieux me faire confiance, m’écouter, être honnête avec moi même, identifier toutes les causes possibles à ces maux (stress? aliment?génétique?médicament?etc etc), éliminer une par une celles qui ne tiennent pas la route, bref, faire des tests, faire son propre diagnostic, tout en en parlant à son médecin ou spécialiste, afin qu’il soit au courant et nous aiguille un minimum si besoin (éviter les carences par ex, en cas de régime particulier sur le long terme, notamment).

Guess9-8105 - 29/03/2017 à 08:08

Bonjour Muriel,

Ton témoignage me conforte dans l’idée que c’est l’alimentation qui nous déclenche ces maladies. Donc hier après avoir téléphoné au laboratoire qui me fait mes prises de sang, j’ai appris que l’on avait droit à 5 tests alimentaires remboursés par la sécu. J’ai envoyé dans la foulée un mail à l’infirmière de mon Professeur pour qu’elle me fasse une ordonnance pour tester les 5 aliments que je consomme le +. Elle faisait celle qui ne comprenait pas mais au bout de 4 mails elle a capitulé. J’ai donc les résultats dans 1 semaine. Vendredi je vois ma généraliste et je compte bien lui faire faire d’autres ordonnances 5 par 5 jusqu’à ce que je trouve enfin les aliments qui me font du mal. J’en ai marre de faire des régimes restrictifs alors que peut-être un seul aliment me fait du mal. C’est dommage que les tests imupro soient si cher cela aurait été moins compliqué.
Bonne journée Guess9

Muriel-1919 - 28/03/2017 à 17:55

Bonjour Guess9, j’ai réalisé ce type de test qui a montré que j’étais intolérante au blé+++.
J’ai donc totalement supprimé le blé de mon alimentation pendant 6 mois puis réintroduit le blé 2 à 3 fois/semaine. J’étais sous Humira qui marchait bien sur moi mais à nouveau en poussée. On voulait me mettre en bi-thérapie en rajoutant Imurel. Je me suis donnée le temps que ce changement alimentaire fasse son effet. Je n’ai finalement pas du commencer Imurel et j’ai fini par arrêter Humira au bout de plus de 2 ans. Je ne dis pas qu’il faille arrêter les traitements, surtout pas mais j’ai pris le risque. Le risque peut-être qu’Humira ne marchera plus sur moi si je devais le reprendre car maintenant des anti-corps contre Humira circulent dans mon sang. Cela fait presque 2 ans que je ne prend plus que Pentasa et je vais bien. Par ailleurs, ces tests sont très décriés, critiqués, on entend même parler d’arnaque…et moi, je ne sais pas trop quoi en penser.

Guess9-8105 - 28/03/2017 à 14:01

Bonjour, qui a déjà fait faire un test sanguin (comme Imupro) pour connaître ses intolérances alimentaires ?? si oui est-ce que cela vous a permis d’aller mieux en éliminant ce qui ne vous convenait pas. Merci pour vous témoignages

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !