Les traitements

Très bonne nouvelle de l’élafine !!!

Lancé par Goldy - Dernier message le 06/04/2018 à 20:46
réponses
9
Vues
1 918
hamo - 06/04/2018 à 20:46

Merci Nissle17 et les autres pour ces infos très encourageantes . On a hâte de connaitre l’issue de ces recherches .
Bon WE à tous

nissle17 - 06/04/2018 à 19:31

Le « fromage » en question est élaboré par un industriel breton à base de souches Propionibacterium freundenreichii, Lactobacillus delbrueckii et Streptococcus thermophilus. Il est en essai clinique depuis 3 ans avec apparemment un certain succès (avec les souris), et est actuellement en essai sur une personne volontaire.

Patou - 05/04/2018 à 22:19

Bonsoir,
Ce jeudi après-midi dans le magazine de la santé sur France 5, Michel Cymes a juste évoqué  » le fromage qui soigne »; il y a un petit article sur « mobile.allodocteurs.fr ». Par contre demain vendredi, ils parleront des MICI dans « allô docteur » sur France 5 à 14h40.
Bonne soirée.

hamo - 05/04/2018 à 11:46

On entend parler des recherches sur l’élafine depuis plusieurs années mais on n’est pas tenu au courant . Elles ont pris naissance au CHU de Toulouse puis se sont évadées au USA où elles n’ont pas trouvé preneur pour revenir en France tj au CHU de Toulouse .
Ce serait bien que l’afa nous donne des nouvelles … merci

Anonymous58ac2c23e2b2c - 04/04/2018 à 15:22

j ‘espere que cele va déboucher sur quelque chose de concluant et de positif l’espoir renait

CATHY18 - 03/04/2018 à 20:16

Si ça pouvait être vrai! espérons!

Goldy - 03/04/2018 à 19:37

Je viens de tomber la-dessus !!!

http://www.e-sante.fr/maladie-de-crohn-un-fromage-experimental-pour-la-traiter/breve/616044

Maladie de Crohn : un fromage expérimental pour traiter les maux de l’intestin

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Mardi 03 Avril 2018 : 14h43
-A+A

Fortes douleurs au ventre, diarrhées, constipation… 200 000 Français souffrent de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin comme la maladie de Crohn. Des chercheurs français de l’Institut national de la recherche agronomique pourraient avoir trouvé une solution.

Un fromage pour traiter la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique ? Ce projet contre les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) a été lancé en 2015 par l’Institut National de la recherche agronomique (INRA) aidé d’autres équipes de différents organismes. Et les premiers tests sont encourageants.

Tout a commencé avec l’Elafine qui est une protéine naturellement présente dans l’intestin humain afin de le protéger des agressions. Cette protéine n’existe pas chez les personnes souffrant de MICI. Mais les chercheurs ont eu l’idée d’envoyer cette protéine directement dans l’intestin, et ainsi restaurer l’équilibre et les fonctions de l’intestin.

Mais encore fallait-il trouver comment l’envoyer dans l’intestin. Les scientifiques de l’INRA ont donc eu l’idée d’isoler le gène de l’Elafine et de l’introduire dans deux bactéries alimentaires présentes dans les produits laitiers (Lactococcus lactis et Lactobacillus casei).

L’Elafine protègerait l’intestin
Après la théorie, place à la pratique où cette hypothèse a été testée sur des souris. Elles ont consommé du fromage produisant de l’Elafine. En quelques heures seulement, la protéine se retrouve en surface de l’intestin et délivre son anti-inflammatoire. Testé pour plusieurs MICI, chaque fois l’Elafine protégeait l’intestin et diminuait les symptômes inflammatoires.

En ce qui concerne les tests sur l’homme, pour le moment les bactéries enrichies en Elafine « protègent des lignées cellulaires intestinales humaines en culture des agressions inflammatoires similaires à celles observées dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin », souligne l’étude. Grâce à l’Elafine, la muqueuse intestinale est restaurée et diminue ainsi l’inflammation en guérissant les cellules.

Ces premiers résultats encourageants pourraient entraîner un essai clinique sur des patients atteints de MICI. « Un tel traitement sécurisé pourrait être utilisé, même à long terme, pour le traitement des maladies inflammatoires », s’enthousiasme un des chercheurs de l’étude.

Les MICI comme la maladie de Corhn et la rectocolite hémorragique sont caractérisées par l’inflammation de la paroi du tube digestif à cause d’une hyperactivité du système immunitaire digestif. Pour le moment aucun traitement curatif n’existe, seulement des médicaments pouvant améliorer la qualité de vie des patients.

MOTS-CLÉS : Maladie de crohn, Maladie inflammatoire chronique de l’intestin, Mici, Inra, Inserm, Bacterie, Proteine, Elafine, Lactococcus lactis, Lactobacillus casei
Publié par Manon Anger, journaliste santé le Mardi 03 Avril 2018 : 14h43
Source : Une nouvelle bactérie pour lutter contre l’inflammation intestinale. CNRS. 31 octobre 2012
Devenir des protéines immunomodulatrices de propionibacterium freudenreichii dans la matrice fromagère et le tube digestif. 2015 – 21018
Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI : contrôler les symptômes pour retrouver une qualité de vie satisfaisante. Inserm.
Selection de souches d’affinage probiotiques : du « 2 en 1 » pour un emmental fonctionnel. INRA. 24 janvier 2018

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !