MIKINAUTES, grande étude sur l’alimentation

Article publié le

MIKINAUTES, L’ÉTUDE INNOVANTE POUR TROUVER LE LIEN ENTRE DES FACTEURS ALIMENTAIRES ET LES POUSSÉES EST DÉSORMAIS OUVERTE À TOUS LES MALADES ATTEINTS DE MALADIE DE CROHN ET DE RCH

Même si on peut identifier un facteur génétique de prédisposition à la maladie associé à une anomalie du système immunitaire intestinal liée à un déséquilibre de la flore intestinale (dysbiose), des facteurs environnementaux ont également été mis en évidence dans la cause des MICI.

Parmi eux, l’effet du tabac est prouvé dans la maladie de Crohn. D’autres facteurs pourraient également être mis en cause : les antibiotiques, la pilule contraceptive… mais également l’industrialisation et l’urbanisation.

L’étude MIKINAUTES, entièrement financée par l’afa Crohn RCH, souhaite identifier des facteurs de risques alimentaires des rechutes de la maladie en s’appuyant sur le patient lui-même.

Comment ? Le projet propose de créer une «e-cohorte » de 1500 personnes atteintes de MICI de tout âge, les Mikinautes, qui seront suivies pendant un an.

Avec MIKINAUTES, c’est le patient qui apporte des connaissances aux chercheurs.

Basée sur un questionnaire de fréquence alimentaire mais également de questionnaires sur l’environnement alimentaire comme la façon dont on mange, où les aliments sont achetés, la façon dont ils sont cuisinés, conservés etc., l’étude souhaite avoir des connaissances larges sur les habitudes des jeunes patients et de leur famille.

Ensuite, il faudra remplir un petit questionnaire une fois par mois pour connaître votre état de santé.

MIKINAUTES est un projet académique multipartenaire : le GETAID pédiatrique, EPIMAD et l’afa Crohn RCH.

Partager

Inscrivez-vous à notre newsletter !