Covid-19

MICI et déconfinement

Lancé par Anonymous5c28ca3f15406 - Dernier message le 10/05/2020 à 15:01
réponses
8
Vues
823
Anonymous5c28ca3f15406 - 10/05/2020 à 15:01

Bonjour Nana
Demandez avis à votre généraliste. Mon mari est directeur d’école et son généraliste lui a fait une attestation de nécessité de poursuivre en télétravail pour protéger une personne vulnérable de son foyer à savoir notre fils de 17 ans.
Bon courage

Nana - 10/05/2020 à 14:36

Bonjour,
J’ai la maladie de Crohn avec traitement Humira tous les 15 jours. Je suis restée confinée deux mois avec mon mari qui doit reprendre demain ! il est directeur d’école. je me fais beaucoup de soucis par rapport à sa reprise. Est-ce raisonnable ou ne vaut -il pas mieux qu’il reste aussi confiné ?
J’ai 63 ans.
En vous remerciant

Anonymous5c28ca3f15406 - 30/04/2020 à 22:51

Je remercie Cabessa66 pour sa réponse. Je n’avais pas précisé que mon fils n’était pas sous immunosupresseur ni biothérapie mais sous Mésalazine (PENTASA). Je pense que le traitement pris est important dans la décision de reprise ou non du travail ou du lycée.
Cependant dans un souci de précaution parce que ce covid personne ne le maîtrise à ce jour, nous n’enverrons pas notre fils au lycée et nous allons demander à poursuivre le télétravail nous ses parents.
Bon courage à tous.
Je pense qu’il vous faut dire aussi à votre spécialiste ou médecin de famille l’angoisse que vous ressentez. Elle est à prendre en compte dans la décision de déconfinement.

sandy - 30/04/2020 à 22:00

Bonjour,

J’ai une Rch je suis sous imurel et perfusion d’inflectra.
Je suis actuellement en télétravail, je suis assez inquiète pour le déconfinement au 11 mai.
En effet, est ce que le télétravail pourra être maintenu, est ce que mon employeur peut m’obliger de travailler au bureau.
Merci pour vos réponses.
Cordialement

Cabessa66 - 30/04/2020 à 20:28

Bonjour,

Actuellement sous traitement Entyvio immunosuppresseurs, celui-ci dû à un diagnostic de RCH il y a maintenant 5ans. En arrêt maladie depuis le 17mars pour ne pas être exposé au risque d’infection covid-19, j’ai vu mon gastro-entérologue aujourd’hui pour un examen. Je lui ai demandé ce que je devais faire suite à l’annonce du déconfinement progressif à partir du 11 mai. Il à été clair, tant qu’il y a un risque de contamination et une circulation du virus je dois rester confiné.
Il en ai de même pour les proches, enfants, femme, doivent également rester confinés afin de ne pas ramener le virus à la maison.
Il faut vraiment prendre le sujet au sérieux, aujourd’hui la priorité c’est notre santé.

kinou - 29/04/2020 à 11:02

Bonjour,

Je suis suivie pour une RCH depuis 2007 et pour un diabète, on va dire en rémission depuis ma sleeve 04/2019, j’ai testé x traitements comme beaucoup pour la RCH (IMUREL pendant 5 ans, HUMIRA, SOLUPRED, ROWASA, COLOPHOAM etc….. Très peu d’accalmies, 3 poussées très importantes avec arrêts de travail prolongés dont une en 04/2019 suite à la sleeve et l’abblation de la vésicule.
Au moment du confinement j’étais en mi temps thérapeutique avec beaucoup de fatigue, maux de tête, douleurs articulaires, toux et gêne respiratoire, ecxéma. Je fais actuellement des perfusions ENTYVIO qui semblent efficaces pour le moment.
Ma question : est- ce que je dois reprendre le travail le 11/05 sachant que je suis en contact avec la clientèle ?
Merci d’avance à qui me répondra,
Prenez soins de vous,
Karine

Bruno 62 - 27/04/2020 à 14:22

Bonjour, je vous invite à regarder le reportage TV AFA de la semaine dernière.Mme Buisson interview un professeur en gastro.

Anonymous5c28ca3f15406 - 25/04/2020 à 17:08

Bonjour à tous
Je voulais savoir si vous aviez eu des témoignages de médecins généralistes ou gastroentérologues concernant la situation des malades de crohn et les risques (ou non) encourus au moment du déconfinement.
Mon fils a 17 ans passe son BAC S et devrait reprendre le lycée le 18 mai pour avoir un 3ème trimestre et répondre au critère d’assiduité énoncé par J-M Blanquer au sujet des conditions d’obtention du BAC 2020.
Cependant il est très inquiet de reprendre et a peur d’attraper le COVID au contact des autres élèves (1 400 dans son lycée). Même en demi- groupe cela fait 700 élèves…Je vous avoue que je m’inquiète aussi beaucoup de sa sortie et reprise de vie sociale. Il est donc en ALD donc je pense pouvoir justifier de nos craintes et son absence mais j’en parlerai avec le Proviseur qui est à l’écoute.
Quelqu’un a t-il eu l’avis de son médecin sur le sujet concernant la reprise du travail ou du lycée?
Moi mon généraliste m’a répondu de ne pas me fatiguer la tête avec cela parce que les lycéens ne reprendront pas pour difficultés d’organisation au sein des lycées… Mais il n’est pas d’ordre médical cet avis…
Merci d’avance à qui me répondra.
Prenez bien soin de vous.
Séverine

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Inscription

    Inscrivez-vous à notre newsletter !